in

Prix national de lutte contre la violence à l’égard des femmes: Le ministère de la Solidarité organise la 4e édition

Prix national de lutte contre la violence à l’égard des femmes: Le ministère de la Solidarité organise la 4e édition
Photo conception L’Echo d’Algé[email protected]

Le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme a annoncé l’organisation de la 4e édition du Prix national de lutte contre les violences faites aux femmes qui sera consacrée cette année au meilleur travail associatif en matière de lutte contre la violence faite aux femmes.

Le prix de cette année a été consacré à la «meilleure campagne de sensibilisation et travail de prise en charge des associations dans le domaine de la lutte contre la violence à l’égard des femmes durant les années 2017 et 2018», a précisé le communiqué du ministère. La date limite de dépôt des demandes de participation est fixée pour le 15 octobre, a ajouté la source, indiquant que ce concours est ouvert à toutes les associations nationales et locales agréées opérant dans le domaine de la protection et de la promotion de la femme. Le retrait du formulaire de candidature doit se faire sur le site électronique du ministère : www.msnfcf.gov.dz selon des conditions déterminées et le dossier doit être déposé à l’adresse suivante : RN1, les Vergers, Birkhadem, Alger. Selon les conditions du Prix, les associations souhaitant participer, doivent soumettre un seul travail pour la candidature et que le candidat n’a pas déjà participé aux éditions précédentes de ce prix, et le travail soumis n’a pas déjà obtenu un prix. Ce travail doit être présenté en sept exemplaires sur papier et CD. A noter que le ministère de la Solidarité nationale avait mis en place, en 2015, un Prix national de lutte contre la violence faite aux femmes afin d’encourager les différentes œuvres contribuant à la sensibilisation et à la prise de conscience dans le domaine de la lutte contre cette forme de violence. Cette initiative vise à «renforcer les efforts consentis par le gouvernement en matière de sensibilisation aux dangers de ce phénomène multidimensionnel» à travers l’adoption, en 2007, d’une stratégie nationale de lutte contre toutes formes de violence contre les femmes aussi bien au sein de la famille qu’en milieu professionnel. Pour rappel, l’Algérie s’était engagée, en 2013, à respecter les 16 recommandations de l’ONU relatives à la consécration du principe d’égalité homme/femme. La loi modifiant et complétant le Code pénal, adoptée en mars 2015 par les deux chambres du Parlement, prévoit également de nouvelles mesures inhérentes à la protection de la femme contre toutes formes de violence.

Source : lechodalgerie

lechodalgerie