in

Procès Gourdel : Le principal accusé condamné à mort pour l’assassinat du guide niçois fait appel

epa04419715 People take part in a silent walk for French mountain-guide Herve Gourdel in Nice, France, 27 September 2014. Herve Gourdel, 55, who was beheaded by members of the Jund al-Khilifa, Algerian jihadists affiliated with the 'Islamic State' (IS) group, was kidnapped in the mountainous Tizi Ouzou region in eastern Algeria on 21 September 2014. The group had issued an ultimatum to France to end its participation in US-led airstrikes against the IS insurgents. EPA/SEBASTIEN NOGIER

Selon le site 20minutes, le 18 février la justice algérienne avait condamné à mort Abdelmalek Hamzaoui, principal accusé de l’assassinat du NiçoisHervé Gourdel, enlevé et décapité par des djihadistes en Algérie en 2014. Mardi, Françoise Grandclaude, la veuve du guide de haute montagne, a annoncé que le condamné faisait appel.

Au total, 14 personnes avaient été poursuivies dans cette affaire. Huit djihadistes présumés du groupe Jund al-Khilafa d’Abdelmalek Gouri, dont sept jugés par contumace et également condamnés à mort pour le rapt du Français et sa décapitation. Six autres, dont les cinq accompagnateurs du guide, ont été finalement acquittés pour non-dénonciation de crime.

L’Algérie applique un moratoire sur la peine de mort depuis 1993. Même si les tribunaux prononcent la peine capitale, cette dernière a été commuée en prison à vie.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *