Propos d’Emmanuel Macron : Alger ne décolère pas contre la France

Algérie – A Alger la colère des autorités algériennes ne baisse pas d’un cran après les propos d’Emmanuel Macron sur l’histoire de l’Algérie. C’est en tout cas ce qu’a affirmé une source proche de la présidence au journal français du Figaro.

«Nous sommes toujours dans le même état d’esprit.» Le ton est sans appel. Quelques heures après les nouvelles déclarations d’Emmanuel Macron qui, mardi sur France Inter, a exprimé son «souhait» de voir un «apaisement» dans la relation entre Paris et Alger, une source proche de la présidence assure au Figaro que, pour le moment, «la position de l’Algérie reste la même» et que les propos du chef de l’État français «ne changent rien».

Lire cet article  Révision du statu de la magistrature : le ministre de la justice a reçu la mouture de l'avant projet

Alors qu’Emmanuel Macron a rappelé qu’il entretenait avec son homologue Abdelmadjid Tebboune «des relations cordiales» et qu’il avait «confiance» en lui, notre interlocuteur insiste: «Ce n’est pas un problème de personnes mais un problème d’État à État.»

À Alger, la colère des autorités n’est donc pas retombée. La décision de la France de revoir à la baisse le nombre de visas attribués aux Algériens ainsi que les propos de Macron rapportés par Le Monde visant le «système politico-militaire», accusé d’entretenir une «rente mémorielle» sur la guerre d’indépendance.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS