Que faire des vaccins qui arrivent à péremption ?

AlgérieLa pandémie du coronavirus continue de faire des ravages au niveau mondial. L’apparition du nouveau variant Omicron a mis en alerte tous les pays du monde entier. Cette souche du coronavirus est réputée pour son extrême contagiosité.

Depuis l’apparition de la pandémie en 2020, l’Algérie tente bien que mal de s’adapter à la situation. Le système sanitaire du pays a été fortement ébranlé par la pandémie. À un moment donné, on a cru qu’il allait s’effondrer.

Il aura fallu toute la détermination du personnel soignant et le sens de responsabilité des populations pour éviter le pire. Entre-temps, le nombre des cas de contamination a pu être stabilisé grâce notamment aux différentes campagnes de vaccination qui furent lancées. Actuellement, il se pose un problème au niveau des vaccins.

Des vaccins qui se périment alors que la maladie continue de se propager

En effet, ils ont une date de péremption et si les vaccins ne sont pas utilisés à temps il faut les jeter. C’est ce qui vient d’arriver tout récemment avec plusieurs doses du vaccin Johnson & Johnson. Cette situation est intervenue, car un grand nombre de citoyens a refusé de se faire vacciner.

Au niveau du ministère de la Santé, c’est l’impuissance totale. Malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, les Algériens rechignent toujours à aller se faire vacciner contre la covid-19. Du fait de leur non-utilisation, plusieurs doses de vaccin vont malheureusement être détruites, car leur date d’expiration arrive à terme.

Nous nous dirigeons tout droit vers un grand gaspillage qui ne dit pas son nom en cette période où il ya une recrudescence des cas de contamination. Quelle stratégie faut-il mettre en place pour éviter cela ? Pour le moment rien de concret n’a été entrepris par les autorités sanitaires.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL