Quels sont les conditions pour que les navires algériens bloqués en Europe reprennent la mer ?

AlgérieCes derniers jours, la compagnie algérienne de navigation était sous le feu des projecteurs. En effet, la structure a été mise en cause dans le blocage de différents navires battant pavillon algérien dans la zone européenne.

Le cas le plus emblématique est celui du Saoura. En effet, cela fait quelques jours maintenant que le cargo est bloqué au niveau du port de Brest pour divers manquements. En effet, il est reproché à l’armateur de graves dysfonctionnements dans la gestion de l’équipage.

Bientôt la fin du blocage ?

Les marins semblent-ils travailleraient dans des conditions épouvantables et de plus ils accumuleraient des mois d’arriérés de salaire. En plus du Saoura, cinq autres navires sont également bloqués en Europe. Les autorités algériennes se sont investies à bras le corps pour tenter de décanter la situation.

Selon des sources proches du dossier, une importante enveloppe financière a été dégagée pour payer les salaires des marins des navires épinglés et procéder à la réparation des pannes qui constituent de graves problèmes techniques.

On parlerait d’une enveloppe de 2 milliards de dinars. D’autres mécanismes furent enclenchés dans le but de remédier aux difficultés d’ordre social. Ainsi donc, les navires qui auront épuré les arriérés de salaires et réalisé les travaux techniques adéquats recevront l’autorisation de reprendre la mer.

 

Lire aussi :
Covid-19 : l'Algérie a eu recours à l'importation de 29 millions de doses de vaccin

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL