Qu’est devenu Saïd Bouteflika ?

6

Saïd Bouteflika est une véritable intrigue au sein de la République Algérienne. Nommé discrètement par un décret non publiable au poste de conseiller spécial de l’ex président, il n’apparait jamais, sinon derrière les rideaux. Saïd Bouteflika a passé vingt ans à la présidence de la République tapi dans l’ombre de son frère.

Inaccessible, inapprochable et entouré de secret, son nom faisait même peur. Prés d’un mois après la chute de son frère Abdelaziz,  il continue à susciter les interrogations. Est-il tombé, lui aussi ? Exerce-t-il toujours à la présidence de la République ? Donnerait-il encore des ordres ?  Autant de questions qui alimentent les discussions de la rue qui exige son exclusion de l’institution présidentielle et son déferrement devant la justice.

Le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Hacene Rabehi avait donné sa langue au chat à ce sujet, déclarant « wallah ma aalabali » (je ne suis pas au courant) feignant interroger maladroitement l’assistance et invitant le journaliste à consulter le journal officiel omettant que le frère cadet du président déchu a été nommé par décret non publiable sur le JO. Cet « aveu » d’ignorance du cas d’un haut cadre de la présidence qui a le rang de ministre laisse pantois.

6 COMMENTS

  1. Ah quand même, le ministre de la communication et porte parole du gouvernement, dit (wallah ma 3labelli) au sujet de Saïd Bouteflika, il la pas vue et il s ait pas ce qu il fait, ils se font pas de notre gueule quand même ???

  2. Bonjour,
    Monsieur le journaliste, c’est ça votre rôle. C’est à vous de faire l’investigation nécessaire pour nous eclairer et nous donner la vérité sur le sujet.
    Ou bien, vous vous êtes habitué aux racontard des cafés.

  3. C’est du olé, olé… Comme d’habitude… Le respect du souverain Peuple Algérien… Bof… On s’en fout…. On leur dit juste ce que l’on veut bien leur dire…

  4. C’est du olé, olé… Comme d’habitude… Le respect du souverain Peuple Algérien… Bof… On s’en fout…. On leur dit juste ce que l’on veut bien leur dire… Et pour le reste on fait comme on veut…

  5. Les traitres ne se montrent jamais en public;le malheur des un fait le bonheur des autres;enfin la fin d’une bande ingrats et de traitres venant du Maroc voisin liquidée et bientot jugés et condamné sévèrement

  6. Said et ces compagnos ils ont aucune place dans le monde .vous allez soufrire comme ils ont soufer vos freres Algerians, mettez les au SUD D’ Alger pas de l’eau pas du pains. et laissez les souffers.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here