Ramtane Lamamra : « les relations entre l’Algérie et la Russie se caractérisent par un degré élevé de concertation »

Algérie – Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a déclaré que « les relations entre l’Algérie et la Russie se caractérisent par un degré élevé de concertation ».

Dans une interview accordée ce dimanche à la chaîne « Russia Today », M. Lamamra a déclaré que « la Russie entretient des relations historiques avec l’Algérie », rappelant la déclaration de partenariat stratégique entre les deux pays signée en 2001.

« Les relations entre la diplomatie algérienne et russe elle se caractérise par un haut degré de concertation », a-t-il dit, soulignant que « dans ce contexte, l’Algérie a toujours eu des consultations constructives avec la Russie, qu’elle traite également certaines questions sensibles présentées au Conseil de sécurité. comme d’autres susceptibles d’affecter les intérêts de la Russie, débattus dans des enceintes dont l’Algérie est membre.

Lire aussi :
Bilan actualisé de la covid-19 à la date du 18 octobre

« Les relations entre les deux pays sont appelées à être renforcées », a-t-il déclaré, ajoutant que cela « dépend du degré de concertation, de l’échange de visites, des cadres institutionnels (le Comité mixte et le Comité de dialogue). le cadre des textes mis en œuvre et qui présentent des opportunités pour les deux parties d’approfondir les consultations et de renforcer les points de convergence. »

Concernant l’extension de cette coordination à d’autres domaines, M. Lamamra a indiqué que « le niveau actuel reflète l’intérêt que les deux parties attachent à cette concertation. Cependant, l’évolution des relations et l’accélération des événements sur la scène internationale nous obligent à développer ces cadres et mécanismes de manière à renforcer la concertation et à convenir de positions communes sur des questions en phase avec notre vision décalée aspirant à établir des relations amicales fortes. avec la Russie ».

Lire aussi :
Sahara occidental : pourquoi l'Algérie écarte l'idée d'une participation aux "tables rondes"

M. Lamamra a enfin évoqué l’intérêt de la Russie pour le continent africain en organisant un sommet Afrique-Russie et la réunion conjointe des ministres des Affaires étrangères de Russie, qui a été reporté.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL