REJETÉE PAR LE MOUVEMENT CITOYEN, LA SOCIÉTÉ CIVILE ET LES PARTIS D’OPPOSITION : Les préparatifs de la Présidentielle prévue le 4 juillet se poursuivent

0

Contestée et rejetée pourtant par le Mouvement populaire et citoyen- qui dure depuis plus de deux mois- et des partis de l’opposition, les préparatifs pour la tenue de l’élection présidentielle, le 4 juillet prochain, selon la feuille de route de Bensalah, se poursuivent. Hier, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a annoncé, dans un communiqué, qu’«en exécution des décisions arrêtées lors de la réunion du gouvernement le 03 Avril 2019», une «série de mesures opérationnelles» relatives à la phase de transition, ont été prises en vue de «garantir un bon fonctionnement des services publics et une meilleure prise en charge des besoins des citoyens». Ainsi, l’exécutif a fait part des préparatifs pour «l’accompagnement de l’opération électorale prochaine», visant notamment «des facilitations» pour les probables futurs prétendants aux Palais d’El-Mouradia. À deux mois de la présidentielle, on compte déjà 45 candidats – décomptés jusqu’à 25 avril – , en comptant ceux qui ont remis des lettres d’intention au département de l’Intérieur. Même si la plupart sont anonymes et n’ont que très peu de chance de rassembler suffisamment de signatures pour valider leurs dossiers, vue la mobilisation populaire à travers le pays, contre la feuille de route de Bensalah. Aussi, l’opération de la révision exceptionnelle des listes électorales effectuée du 16 Avril et au 23 du même mois, alors que bon nombre d’APC, à travers le pays, ont annoncé le boycott de l’opération, fait ressortir l’inscription de 34 505 personnes et la radiation de 21 745 autres, selon la même source. Le ministère de l’Intérieur a publié, hier, par la même occasion, des mesures relatives aux «facilitations de création de partis politiques et d’associations». Sur ce point, le bilan provisoire de l’opération, jusqu’au 23 Avril dernier, fait état de 18 nouveaux partis politiques «autorisés à tenir leurs congrès constitutifs», et la convocation de deux autres pour «compléter les procédures de constitution après avoir bénéficié préalablement des autorisations de tenir des congrès constitutifs». Le nombre des nouvelles associations créés s’élève à 537 ; délivrance de 27 récépissés d’inscription pour des Associations nationales et inter-wilayas, inscription de 380 autres locales (communales et wilayales), et de 130 nouvelles associations religieuses des mosquées. Dans cette optique, il a été décidé d’installer une cellule au niveau du département de l’Intérieur «pour répondre à toutes les personnes qui s’y intéressent ainsi que de les orienter davantage». Dans ce sens, une approche d’information et de sensibilisation portant sur la définition de toutes les procédures et lois, qui sont en vigueur, a été mise en service à travers plusieurs supports (site électronique du ministère, l’application mobile IJRAATI, les pages officielles des réseaux sociaux Facebook et Tweeter du ministère).
Hamid Mecheri

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here