Remous au FLN : Bâadji ne lâche pas le morceau

Algérie Ce jeudi, le front de libération a connu une très mauvaise promotion. En effet, des opposants du secrétaire général Abou Fadhl El Bâadji ont pris d’assaut le siège national du parti réclamant le départ de ce dernier. Malgré cette forte demande émaillé par des incidents, Bâadji refuse de s’en aller.

En conférence de presse ce jeudi, il a déclaré avoir recours à la justice afin d’en finir avec les agissements qu’il qualifie de “Baltagias”. Mieux, Bâadji a même déposé trois plaintes au niveau du tribunal d’Alger. A noter que le comité central du parti a annoncé la vacance du poste de secrétaire général suite au retrait de confiance à Bâadji.

Lire cet article  Le FLN continue de s'embourber dans la crise

Il assure que les évènements survenu hier ne doit être pas être l’œuvre de cadres et de militants du comité central du FLN. Néanmoins, Bâadji reste sur sa fin qu’il s’agit de “Baltagias” et des pseudo-militants qui ont été payé par certaines parties pour détruire le siège du parti. L’actuel secrétaire général n’en demeure pas effrayé et continue de s’accrocher sur son fauteuil. Selon lui, nous assistons seulement à une tentative de déstabilisation du parti.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS