Rencontre de Genève : le Front Polisario appelle à des progrès rapides

Rencontre de Genève : le Front Polisario appelle à des progrès rapides

Par Sadek Sahraoui – Le Front Polisario a clôturé aujourd’hui la première table ronde sur le Sahara Occidental organisée par l’ONU. Dans un communiqué rendu public cet après-midi, la délégation sahraouie présente à Genève a indiqué avoir «réaffirmé», au nom du peuple sahraoui, son «engagement à rechercher une solution politique juste, durable et convenue d’un commun accord menant à un processus d’autodétermination au Sahara Occidental». «Notre priorité reste de parvenir à l’autodétermination du peuple sahraoui conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies et de l’Assemblée générale», soulignent les représentants du Front Polisario qui assurent qu’«à cette fin, nous avons participé de manière constructive aux pourparlers menés par l’ONU à Genève, sans conditions préalables et de bonne foi».

Tout en indiquant faire le pas, ils disent espérer «que le Maroc fera de même». «Le statu quo n’est pas une option. Il est donc crucial que la communauté internationale apporte une contribution positive pour maximiser les chances de trouver une solution négociée entre le Front Polisario et le Maroc», poursuivent-ils tout en indiquant être «profondément préoccupés par les efforts soutenus, illégaux et sans compromis de la Commission de l’Union européenne visant à conclure des accords commerciaux avec le Maroc, notamment sur le territoire du Sahara Occidental, en violation des décisions de la Cour de justice des Communautés européennes».

Une telle approche, font-ils remarquer, sape le résultat des négociations et défie toute logique. «Nous exhortons les dirigeants européens à saisir cette occasion pour investir leurs efforts dans le processus de paix des Nations unies et à utiliser le commerce de manière constructive en tant qu’incitation positive à la paix», ajoutent les représentants du Front Polisario qui se disent «parallèlement encouragés par le soutien constant de l’administration américaine au processus de l’ONU» et «du soutien et de la détermination de nos partenaires de l’Union africaine».

Pour le Front Polisario, «une solution négociée est essentielle pour l’avenir du Sahara Occidental et de la région du Maghreb dans son ensemble». «Nous restons attachés au processus dirigé par l’ONU en tant que vecteur d’un avenir positif dans la région. Nous saluons les efforts du PESG, SEM Horst Köhler, et soutenons ses efforts pour relancer le processus politique sur le Sahara Occidental afin de parvenir à une solution pacifique, juste, durable et convenue d’un commun accord, prévoyant l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental», conclut le Front Polisario dans son communiqué sanctionnant la fin des travaux de la rencontre de Genève.

S. S.

Source : algeriepatriotique

algeriepatriotique