RENOUVELLEMENT DE GESTION DE LA CNR : Vers le lancement d’un large débat

0

Le nouveau ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, a fait état, jeudi, du prochain lancement d’un large débat réunissant l’ensemble des partenaires et les différentes parties concernées pour une concertation sur une série de propositions relatives aux équilibres financiers et au renouvellement de la gestion de la Caisse nationale des retraites (CNR) qui fait face, depuis des années, à des difficultés financières.

Le ministre a indiqué, à ce propos, que son département a ouvert, récemment, des ateliers de réflexion pour l’élaboration de propositions et de solutions liées notamment aux équilibres financiers, à la rationalisation des dépenses et au renouvellement de la gestion de la CNR, afin d’introduire des réformes et améliorer ce système. Selon lui, ces propositions font l’objet d’évaluation et d’enrichissement par les spécialistes et les experts du secteur et seront soumises par la suite à un large débat regroupant tous les partenaires économiques et sociaux ainsi que les différentes parties concernées sans exclusion dans le cadre de la concertation et du dialogue, a-t-il déclaré. Le système national des retraites fait face, depuis des années, à des difficultés financières dues à plusieurs facteurs objectifs et autres structurels, à l’instar de la faible croissance des revenus de cotisations, particulièrement durant la période allant de 2015 à 2018, de l’augmentation constante des dépenses avec un taux de croissance annuel estimé à 18% entre 2010 et 2018, en raison de la revalorisation annuelle des avantages de retraite, qui a fait augmenter la moyenne des pensions de 80% durant la période 2010 – 2018, l’augmentation des salaires à partir de 2012 et le départ massif en retraite anticipée, a-t-il souligné. Pour préserver la pérennité du système de retraites, les pouvoirs publics se sont engagés à garantir le versement des pensions de retraites quelles que soient les conditions, a rappelé Haddam, rappelant à ce propos l’affectation de 500 milliards DA du budget de l’État à la couverture des pensions de retraite au titre de l’exercice 2018, un crédit à long terme accordé par le Fonds national d’Investissement (FNI) au titre de l’exercice 2019, ainsi que l’introduction d’une taxe douanière de l’ordre de 1%, au titre de contribution de solidarité, applicable aux opérations d’importation de produits destinés à la consommation en Algérie. Estimant que l’efficacité de ce système et l’accomplissement de ses missions passe essentiellement par l’amélioration permanente de son fonctionnement, et ce, à travers le développement constant des moyens et modalités de sa gestion. Haddam a instruit le directeur général de la CNR de veiller à la rigueur dans la gestion, à la rationalisation des dépenses et à l’utilisation rationnelle et efficace des ressources humaines et matérielles disponibles, outre la mise en place de nouveaux mécanismes pour le renforcement du système de contrôle interne de la gestion administrative, financière et comptable.
Ania Nait Chalal

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here