Rentrée scolaire 2018 : La flambée des prix des fournitures est déjà là

À la veille de la rentrée scolaire, prévue le 5 septembre prochain, les parents se préoccupent des charges de leurs enfants. Ainsi, le trousseau scolaire risque de coûter cher à l’aune de la flambée quasi générale des prix des fournitures scolaires.
Depuis ces dernières années, les ménages algériens subissent une véritable saignée, du fait que la rentrée sociale qui coïncide avec l’Aïd El Adha. Perdus entre deux grandes occasions, les parents voient s’amincir leur budget à cause de la cherté des prix des articles scolaires. Ceci, après qu’aura passée l’épreuve de l’Aïd avec les prix que l’on connait actuellement au mouton. Une raison pour laquelle, plusieurs familles se retrouvent contraintes à se passer du mouton de l’Aid, pour pouvoir répondre aux besoins de leurs enfants en matière d’articles scolaires. Lors d’une tournée faite, samedi, dans différentes librairies de la capitale, les lieux étaient pris d’assaut par les parents. Certains venus seuls, d’autres accompagnés de leurs enfants. Ils donnaient l’impression d’être perdus entre la volonté de répondre aux exigences de leurs enfants en leur achetant le meilleur et le souci quasi permanent d’économiser de l’argent. Lorsque l’on sait que, le budget est plus en plus soumis aux aléas de l’augmentation des prix des produits de large consommation. C’est devenue une règle maintenant, car aussitôt la rentrée s’approche, les tarifs flambent. En un laps de temps, les prix étaient doublés au niveau des magasins. Le souci des parents est celui de trouver le bon article au meilleur prix. Comptabiliser le coût d’une rentrée scolaire est la principale préoccupation de la famille algérienne, sachant que les enseignants exigent de plus en plus d’affaires à fournir et que les vérifications se font dès le premier jour.
Lilia Sahed


Source : lecourrier-dalgerie

lecourrier-dalgerie