in

Réseau de fibres optiques : Plusieurs wilayas en bénéficieront d’ici 3 ans

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane Houda Feraoun a indiqué lors de sa visite à Mascara qu’il est attendu le raccordement de l’ensemble des wilayas du pays au réseau de la fibre optique « dans deux ou trois ans ». Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite de travail dans la wilaya de Mascara, la ministre a salué les efforts consentis par l’Etat pour le renouvellement et la modernisation du réseau téléphonique et d’Internet, traduits par la mise en place d’un réseau de fibre optique sur une distance de 81.000 kilomètres dont 4 km durant l’année 2017, soulignant que ce rythme permettra de relier totalement toutes les wilayas du pays dans deux ou trois années. Mme. Imane Houdan Feraoun a révélé que la réalisation des réseaux de fibre optique au niveau national avance de manière excellente, à l’exception de quelques grandes villes, notamment Alger, où le taux d’avancement des travaux de mise en place de ces réseaux ne dépasse pas les 20% en raison de la vétusté des constructions et la difficulté liée aux travaux d’aménagement et d’installation dans ces constructions. La ministre a fait savoir que l’entreprise « Algérie Télécom » a lancé, récemment, un projet pour palier à ces difficultés et renouveler totalement le réseau de téléphonie fixe actuel en cuivre à Alger, assurant que les travaux seront achevés en 2019. Elle en outre souligné que l’amélioration des prestations du téléphone et d’Internet censée avancer à un rythme plus grand dans le proche avenir, après l’achèvement des travaux d’installation des fibres optiques qui relieront même les foyers, ajoutant qu’une première unité atteignant 100 mégabits a été mise en service dans la wilaya de Mascara, mardi, dans la commune de Froha. Mme. Imane Houda Feraoun a estimé par ailleurs que la situation du secteur de la poste et des télécommunications à Mascara, de manière générale, est « satisfaisante », grâce à la disponibilité de 94 bureaux de poste et la réception de trois autres bureaux cette année à raison d’un bureau de poste pour chaque 10.000 habitants. Cela s’explique aussi par l’existence d’un vaste réseau moderne de communications ayant permis de relier 46 sur les 47 communes que compte la wilaya avec 1.900 km de fibre optique. La visite de la ministre dans la wilaya a été marquée par l’inauguration du nouveau siège de la direction des opérations d’Algérie Télécom (AT), dont la réalisation a coûté quelque 180 millions DA, ainsi que les sièges de deux agences commerciales d’AT dans les communes d’Aïn Fekane et de Bouhanifia, ainsi qu’un espace d’internet dans l’école primaire « Cheikh Bouras » au chef-lieu de wilaya et plusieurs nouveaux bureaux de poste qui ont bénéficié d’un réaménagement dans les communes de Sig, Ghriss et Mascara. La ministre a également procédé à la mise en service d’un réseau de fibre optique dans la commune de Froha. Il est rappelé, que l’année dernière, plus de 400.000 nouvelles lignes en fibre optique outre la réhabilitation de 200.000 lignes déjà existantes. Après avoir évoqué la possible réhabilitation, d’ici fin 2018, du réseau internet au niveau national, la ministre a expliqué « l’évolution » réalisée dans le domaine de la pose de la fibre optique par plusieurs facteurs, notamment « la formation de 3.368 ingénieurs et techniciens travaillant à Algérie Télécom », rappelant que l’entreprise publique réalisait annuellement moins de 30.000 lignes de fibre optique dans les années précédentes. Mme Faraoun a rappelé, à ce propos, l’Algérie est attachée au principe de la souveraineté en matière de raccordement en fibre optique, et partant, a-t-elle dit, seule l’entreprise publique Algérie télécom aura la charge de la mise en place du réseau de la fibre optique eu égard à la valeur économique de cette opération.
I.H

Source : tribunelecteurs

tribunelecteurs

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *