in

Révélations: Nièce du Premier-ministre, voisin du ministre, frère et cousin du DG : comment le favoritisme a entièrement défiguré MOBILIS

AlgeriepartplusLe favoritisme et les recrutements de complaisances rongent profondément l’opérateur de téléphonie mobile Mobilis, filiale stratégique du groupe Algérie Télécom, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. 

Au cours de nos recherches, nous avons pu vérifier effectivement que Mobilis connait actuellement une décadence très avancée et sans précédent et ce, depuis la nomination le 01/09/2020 à la tête de son Top Management d’Adel DEKALI en qualité de Directeur Général (DG). Adel DEKALI  s’est retrouvé à la tête du premier opérateur de téléphonie mobile en Algérie alors qu’il avait été limogé de Djezzy pour conflit d’intérêt et octroi de marchés douteux. Mais les anomalies ne s’arrêtent nullement à cette histoire au sein de Mobilis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *