Risque d’une 4e vague de Covid-19 en Algérie : le ministre de la Santé s’exprime

+ RECENTS

ObservAlgérie – Le ministre algérien de la Santé Abderahmane Benbouzid s’est exprimé, ce jeudi 2 septembre 2021, sur le risque d’une 4e vague de Covid-19 en Algérie. Le première responsable du secteur sanitaire dans la pays n’a pas écarté cette éventualité, mais a appelé la population à se faire vacciné pour éviter de revivre la même situation que cet été.

L’Algérie a connu, durant la saison estivale, une recrudescence effroyable des contaminations au Covid-19. Pour les spécialistes, il s’agissait d’une troisième vague de cette pandémie. Celle-ci fût dévastatrice ; causant plus de 600 morts et près de 34 000 nouvelles contaminations durant le seul mois de juillet. L’ensemble des hôpitaux et autres structures sanitaires ont affiché complet plusieurs jours durant. La situation des infrastructures sanitaires algériennes, déjà chaotique, a été accentuée par le manque d’oxygène. Ce n’est que ces quelques derniers jours que la situation commence à se stabiliser, au grand bonheur de la population et aussi du corps médical en Algérie. Mais le pays est-il pour autant sorti de l’auberge ?

Le ministre algérien de la Santé n’écarte pas la possibilité d’une 4e vague

On ne peut jurer de rien, estiment les spécialistes. Le ministre de la Santé, qui s’est prononcé sur le sujet jeudi 2 septembre à l’occasion d’une rencontre avec les directeurs régionaux relavant de son secteur, n’a pas écarté l’éventualité d’une quatrième vague. Selon les comptes rendus rapportés par la presse nationale, Benbouzid a affirmé qu’une 4e vague du coronavirus reste toujours de mise avec l’apparition de nouveaux variants à travers le monde.

Pour éviter de revivre le cauchemar de cet été, le ministre de la Santé, a exhorté la population à se faire vacciné afin d’éviter ce scénario. Pour lui, la vaccination reste la seule solution pour contrecarrer une éventuelle 4e vague.

Une nouvelle vague de Covid-19 menacerait la réouverture des frontières et la reprise des vols vers l’Algérie

Une quatrième vague sera peut-être synonyme d’un retour à la case départ concernant l’ouverture des frontières et la reprise des vols. Les autorités ne cessent de répéter, en fait, que la réouverture du ciel algérien et la reprise des traversées maritimes sont tributaires de l’amélioration de la situation sanitaire dans le pays.

D’ailleurs, le gouvernement a décidé dernièrement d’augmenter le nombres des liaisons aérienne suite justement à la stabilité de la situation sanitaire. C’est dire, en somme, que la communauté algérienne établie à l’étranger et l’ensemble des Algériens se tiendront encore le ventre face au risque de cette éventuelle 4e vague.

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !