Route Tindouf-Zouerat : Tebboune souligne l’impératif d’entamer les travaux

Algérie –Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a fait savoir ce mardi que les relations entre l’Algérie et la Mauritanie “connaissent un développement notable qui s’est récemment accéléré à la faveur de l’ouverture du poste frontalier”

Le Président Tebboune a, d’abord, estimé que “ces relations anciennes connaissent un développement notable qui s’est récemment accéléré à la faveur de l’ouverture du poste frontalier”. C’était ainsi la déclaration du président de la République lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani.

Et d’ajouter : “Véritable passerelle de communication entre les populations de la région frontalière, ce poste frontalier a permis de doubler le volume des échanges commerciaux entre les deux pays”.

En outre, le président de la République a fait remarquer que les relations de coopération et de partenariat entre les deux pays “ont réalisé bien des acquis dans plusieurs domaines”. Par conséquent, ils “requièrent désormais la réunion des conditions nécessaires à leur promotion tout en aplanissant les obstacles. Et ce, afin de parvenir au développement commun durable auquel nous aspirons tous”.

Impératif d’accélérer les travaux de la route Tindouf-Zerouat

Se félicitant de la visite de son homologue mauritanien, le Président Tebboune a précisé que celle-ci “a permis d’enrichir le cadre juridique régissant la coopération bilatérale à travers la signature d’une série d’accords dans plusieurs secteurs”, en prévision “d’élargir le champ de coopération vers d’autres domaines et de mettre en place, au profit des hommes d’affaires et des opérateurs économiques, les conditions appropriées pour booster la coopération économique et commerciale, monter un partenariat solide avec, bien entendu, l’impératif d’entamer les travaux de réalisation de la route Tindouf-Zouerat”.

Durant l’échange d’opinions et d’idées sur la réalité des relations de fraternité, les deux Présidents ont passé en revue “des haltes et des pages radieuses de notre histoire commune”, se remémorant “dans quelle mesure traversaient les érudits algériens, issus de diverses villes et contrées, les longues distances en direction de Chinguetti pour apprendre et enseigner”.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL