Rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie, quelles conséquences pour le Maghreb

Algérie – Voilà plus d’une semaine maintenant que l’Algérie et le Maroc ont officiellement rompu les relations diplomatiques après plusieurs années de tensions. Depuis les années 60, les dirigeants des deux pays se regardent en chiens de faïence. Ces dernières semaines, la tension était à on comble.

L’Algérie a été lourdement impactée par une série d’incendies de forêt qui a engendré de nombreux dégâts. Le bilan de ces incendies est terrible puisque plus d’une soixantaine de personnes ont perdu la vie. De plus, plusieurs milliers d’hectares du couvert végétal sont partis en fumée.

L’Algérie qui est déjà confrontée à la dure gestion de la crise sanitaire du coronavirus va devoir se serrer la ceinture pour gérer aussi les conséquences des récents incendies de forêt. Les autorités algériennes ont clairement indiqué que cette catastrophe naturelle était d’origine criminelle.

Très vite, Alger a commencé à soupçonner son rival marocain d’être à l’origine de ces incendies. Dès lors, la tension est très vite montée et il y a quelques jours, le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamnara a annoncé que l’Algérie mettait fin à ses relations diplomatiques avec le Maroc.

Y aura t-il un bouleversement géostratégique ?  

Rabat a de son côté, regretté la décision des autorités algériennes en indiquant ne pas comprendre cette démarche hostile qui ne se base sur aucun fondement. L’Algérie et le Maroc sont deux poids lourds au Maghreb.

Actuellement, l’Égypte, la Tunisie ou encore la Libye sont confrontées à des soubresauts de différents ordres qui font que ces pays ont chacun leur priorité. Ainsi donc, depuis quelque temps maintenant malgré le fait qu’ils soient rivaux, l’Algérie et le Maroc entretiennent un certain leadership dans la zone.

L’Algérie par exemple pèse de tout son poids pour la résolution de la crise libyenne et le Maroc est aussi régulièrement sollicité pour désamorcer des foyers de tensions. L’Algérie et le Maroc ne s’entendent pas sur de multiples points. Reste à savoir maintenant si la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays va fragiliser leur leadership.

Lire cet article  Guerre contre les spéculateurs, les commerçants sont sur le qui vive

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS