Rupture des relations diplomatiques : un projet de gazoduc mis à la poubelle

Algérie – Il ya quelques jours, l’Algérie décidait de rompre définitivement toutes relations diplomatiques avec son grand rival le Maroc. Les deux nations ont toujours entretenu des relations tendues. Mais ces derniers jours, le point de non-retour a été atteint.

L’Algérie et le Maroc, c’est une histoire de je t’aime moi non plus. Cela fait de nombreuses décennies maintenant que Rabat et Alger n’arrivent pas à accorder leur violon sur un certain nombre de dossiers.

On pense notamment au dossier du Sahara occidental et de l’autodétermination de la Kabylie. L’Algérie vient d’être lourdement frappée par une série d’incendies de forêt qui a engendré d’immenses dégâts.

Le bilan humain est terrible puisqu’on a enregistré plus d’une soixantaine de victimes. C’est le nord du pays qui a été particulièrement impacté avec notamment des milliers d’hectares de forêt qui sont partis en fumée.

Une rupture et de nombreuses conséquences 

Le peuple algérien, qui doit déjà faire face à de nombreux défis fut traumatisé par ces séries d’incendies qui sont entrés dans l’histoire. Les autorités algériennes n’ont pas hésité à affirmer que ces catastrophes naturelles étaient d’origine criminelle. Dès lors, Alger a commencé à soupçonner son grand rival.

La tension est alors montée à son comble et les autorités algériennes ont pris la décision de rompre leurs relations diplomatiques avec le Maroc. Cette décision va indéniablement entraîner des conséquences. Dans le domaine économique, les deux pays coopéraient comme c’est le cas avec gazoduc Magreb-Europe (GME). Ce gazoduc permet de ravitailler l’Espagne avec du gaz algérien.

Mais la particularité c’est qu’il traverse le Maroc avant d’arriver au niveau des côtes ibériques. Vu que les relations sont définitivement gelées entre les deux pays, le GME n’a plus sa raison d’être. Même s’il ne l’a pas clairement indiqué, le ministre algérien de l’Énergie et des Mines a déclaré que le projet gazoduc Magreb-Europe ne sera pas renouvelé. Il faut rappeler qu’il arrive à expiration à la fin du mois d’octobre. Toujours selon le ministre, le gaz algérien sera désormais livré directement en Espagne par l’intermédiaire du gazoduc Medgaz.

Lire cet article  fermeture de l'espace aérien Maroc-Algérie : la réaction de l'ONU

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS