Saïd Bouteflika de nouveau devant la justice

 

ObservAlgérie – Saïd Bouteflika, frère et ancien conseiller du président déchu Abdelaziz Bouteflika, a été convoqué une nouvelle fois par la justice, ce dimanche 11 juillet. Il a été auditionné par le juge d’instruction de la troisième chambre du pôle spécialisé du tribunal de Sidi M’Hamed, à Alger, pour des affaires liées à la corruption et l’instrumentalisation de la justice.

Selon le quotidien arabophone Echorouk, le frère de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika a comparu, encore une fois aujourd’hui, dans le cadre des affaires de financement occulte de campagne électorale et de blanchiment d’argent. Saïd Bouteflika a déjà été auditionné en avril dernier dans des dossiers de corruption, notamment celui des listes électorales des législatives de 2017. L’ancien conseiller de Abdelaziz Bouteflika est accusé de faire partie des anciennes personnalités ayant favorisé l’argent sale dans la politique durant ces élections.

Saïd Bouteflika a aussi été auditionné dans le cadre de l’affaire de l’ex-ministre de la Justice Tayeb Louh, un dossier lié à l’instrumentalisation de la justice à travers des pressions exercées sur les magistrats dans le but de donner un autre cours à la procédure judiciaire. Des SMS contenus dans des téléphones trouvés par les services de sécurité au domicile de l’ex-ministre ont été adressés par Saïd Bouteflika et concernent les frères Kouninef.

Saïd Bouteflika déjà auditionné à la prison de Bilda

Pour rappel, le juge d’instruction a déjà auditionné Saïd Bouteflika à la prison de Blida dans le cadre de la même affaire. Ce dernier est accusé de « trafic d’influence », « entrave à la justice », « incitation à la partialité » ainsi que « faux en écriture officielle et trafic d’influence ». Le frère de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika a été cité par l’ex-ministre de la Justice Tayeb Louh, devant les magistrats conseillers de la 5e chambre près la Cour suprême. Tayeb Louh a révélé qu’il avait agi sous les ordres du conseiller du président.

Lire cet article  Comment le ministre de l'Agriculture s'explique sur la hausse des denrées

Il faut signaler que Saïd Bouteflika est impliqué dans plusieurs affaires de corruption depuis de début de la « campagne de lutte contre la corruption ». Son nom revient tel un leitmotiv dans la bouche des anciens responsables politiques et hommes d’affaires accusés dans de gros dossiers de corruption.

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS