Sans faire référence à la présidentielle : Bensalah appelle à «un consensus »

0

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah appelle à l’instauration « d’un climat d’entente et à associer toutes les forces vives pour la recherche de solutions consensuelles à même de répondre à la volonté du peuple souverain et satisfaire ses revendications légitimes ».

Dans une lettre adressée à l’occasion de la fête internationale de travailleurs, 1er mai, Abdelkader Bensalah parle pour la première fois, depuis son installation à la tête de l’Etat « de changement radical du système ».

« Il faut créer un climat d’entente (…) afin de réaliser un changement radical du système tant sur le plan de la pratique qu’au niveau des Homme », explique-t-il. Et d’ajouter : « en cette période difficile que traverse notre pays, nous devons tous être au rendez-vous avec l’histoire et mettre nos différends de côté pour concentrer nos efforts sur ce qui nous unit en vue de préserver les acquis de la nation ».

Selon lui, la « patrie doit être construite par tout le monde avec tout le monde, sans exclusion ni marginalisation, ni règlement de comptes ». « Ce sont ces valeurs qui permettront de faire de la distinction entre les meilleurs et les mauvais qui ont met en danger les intérêts suprêmes du pays et ils continuent de le faire », ajoute-t-il.

Dans son discours, Abdelkader Bensalah ne fait aucune référence à la présidentielle du 4 juillet prochain, dont il a, lui-même, fixé la date.

Source : inter-lignes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here