Sellal et Ouyahia devant le juge : l’un supplie, l’autre nie

Algérie Sellal et Ouyahia était ce vendredi devant le juge pour s’expliquer des accusations qui pèsent sur leur personne. En effet, différentes versions ont été entendu des deux anciens hauts responsables. 

Devant la barre du tribunal Sidi M’hamed à Alger, Sellal et Ouyahia se sont confondus, l’un en supplications et l’autre en dénégations alors que leurs coaccusés s’est lui distingué avec sa désormais célèbre “Je ne possède 11 milliards”. Sellal lui, a supplié le juge de revoir la décision qui porte sur le gel des avoir bancaires de sa femme. “Monsieur le juge, je crois que tout le monde l’as compris je suis innocent”, a laissé entendre Sellal poursuivant que Sellal n’a pas donné et n’a pas reçu de pots de vins.

Lire cet article  Algérie :Tebboune décide de rappeler son ambassadeur à Paris

“Monsieur le juge, ma femme est malade”

Sellal a en outre, fait le portrait de sa femme et de son couple. Il affirme que son domicile a été bâti honnêtement “année après année”, dit-il. Selon lui, sa femme est bien affectée par cette situation. Il déclare que sa femme est une experte internationale, une enseignante universitaire, une artiste et une écrivaine. L’ancien premier ministre a aussi affirmé qu’il a travaillé pendant prés de 46 ans pour l’État. Et, après tout ces services il pense qu’il doit au moins avoir un appartement et une voiture. “Monsieur le juge, ma femme est malade… je vous en conjure, levez la main sur ses avoirs bancaires et sur sa maison”, a-t-il conclu.

Lire cet article  Le procès de l'ancien ministre de la justice Tayeb Louh, reporté

“J’ai servi l’État algérien pendant 43 ans dont 12 en tant que premier ministre”

Par contre, Ouyahia, en visioconférence depuis sa cellule à la prison de Béchar déclare qu’il s’agit là de sa 7e comparution. “J’ai servi l’État algérien pendant 43 ans dont 12 en tant que premier ministre.”, a pesté l’ancien bras droit de Bouteflika. Il a laissé entendre que sa conscience est tranquille. “Un premier ministre est chargé de tous les dossiers des algériens. Il faut donc qu’il travaille et qu’il se décide très vite”, a- t-il conclu.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS