selon Eric Zemmour, Macron «c’est un adolescent qui se cherche, on a l’impression d’un type qui n’est pas fini ».

Algérie –Apparemment, l’Algérie et son histoire sont toujours brandies telles des armes dans le cadre de la campagne des prochaines élections présidentielles en France .

Éric Zemmour a décidé d’attaquer le président français Emmanuel Macron, en évoquant le conflit mémoriel qui oppose Alger à Paris depuis l’indépendance de l’Algérie.

En effet, le candidat controversé de l’extrême droite n’a pas hésité à dresser un portrait au vitriol du président Français. Selon Zemmour, Emmanuel Macron serait « un adolescent », « un type qui n’est pas fini », « quelqu’un qui dit tout et le contraire de tout », ou encore « le vide » en personne.

La guerre d’Algérie : « tout et son contraire »

L’homme dont le premier meeting électoral a été le théâtre de marquantes violences, s’en est violemment pris, ce mardi 07 décembre, au président Français Emmanuel Macron. Au cœur des « critiques », émises par le candidat de l’extrême droite envers le pensionnaire actuel de l’Élysée, figure la guerre d’Algérie.

Zemmour, dont les parents font partie des juifs d’Algérie naturalisés français avant la fin de la guerre, a qualifié aujourd’hui Emmanuel Macron d’un« type qui n’est pas fini », un « type dit tout et le contraire de tout ». « Donc moi, poursuit Eric Zemmour, je dis oui, Emmanuel Macron, c’est le vide, et c’est un adolescent qui n’est pas fini ».

Pour étayer son analyse, Zemmour déclare que Macron est « quelqu’un qui n’a en fait les idées claires sur rien, qui un jour va dire ‘l’Otan est en état de mort cérébrale’ et le lendemain va faire des mamours aux Américains qui l’ont humilié et qui nous ont humiliés. C’est un type qui va dire un jour ‘la colonisation est un crime contre l’humanité’, et puis quelques années plus tard il va dire ‘ah le FLN se sert d’une rente mémorielle ».

Rappelons qu’en 2017 Macron, a qualifié, la colonisation de crime contre l’humanité. Fin septembre 2021, le président Français affirme que le système «politico-militaire algérien» vit «de la rente mémorielle depuis 1962». Deux déclarations que le candidat d’extrême droite a jugé contradictoires.

Lire aussi :
Palestine : Alger déroule le tapis rouge à Mahmoud Abbas

Macron dit « tout et le contraire de tout », selon Zemmour. Ce dernier enfonce le bouchon en affirmant que « c’est un adolescent qui se cherche, on a l’impression d’un type qui n’est pas fini ».

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL