Selon un média français : le fils cadet de Rebrab a pris les rênes de Cevital

0

 

Par R. Mahmoudi – L’hebdomadaire français Jeune Afrique croit savoir que le fils cadet d’Issad Rebrab, Malik, assure la succession de son père à la tête du conglomérat agro-industriel, Cevital, depuis son incarcération dans la nuit du 22 au 23 avril, alors que le patron n’a jamais officiellement désigné son successeur. Le magazine rappelle que le passage de relais n’était pas programmé mais l’arrestation inattendue d’Issad Rebrab (74 ans), pour fausse déclaration, a précipité son fils cadet, âgé de 47 ans, en première ligne.

Cette information n’est pas encore confirmée par la direction de Cevital mais il apparaît évident que cette disposition prise par le plus grand groupe privé algérien met fin aux espoirs nourris un moment par l’entourage d’Issad Rebrab et ses soutiens pour le voir relâché ou bénéficier d’une liberté provisoire. Le 5 mai dernier, la chambre d’accusation près le tribunal d’Alger avait rejeté un pourvoi introduit par ses avocats, décidant ainsi son maintien dans la prison d’El-Harrach. Pour ses avocats, «la décision n’a aucun lien avec le droit. Le mis en cause est poursuivi pour des infractions douanières qui auraient pu être réglées sans le priver de sa liberté».

Pour rappel, Issad Rebrab a été incarcéré dans la nuit du 22 au 23 avril, à l’issue de sa présentation au parquet dans le cadre d’une enquête anticorruption. Le fondateur de Cevital est soupçonné de fausse déclaration concernant le mouvement de capitaux de et vers l’étranger, surfacturation, importation de matériel usagé «en dépit de l’octroi d’avantages bancaires, fiscaux et douaniers (destinés au matériel neuf)», avait indiqué un communiqué officiel.

L’arrestation du magnat de l’agroalimentaire est intervenue quelques heures après celle de quatre frères, tous hommes d’affaires et membres de la famille Kouninef, réputée proche de l’ancien cercle présidentiel.

R. M.

Source : algeriepatriotique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here