S’ÉTANT DÉROULÉS SANS LA PRÉSENCE DES PARTENAIRES SOCIAUX : Deux conseils interministériels consacrés au secteur de l’Éducation

0

Selon les services du premier ministère, deux conseils interministériels consacrés au secteur de l’éducation nationale organisés le dimanche 21 et le mardi 23 avril 2019, présidés par le Premier ministre, Noureddine Bedoui, ont eu lieu pour mettre le point sur l’avancement des préparatifs des prochains examens officiels, mais aussi sur la perspective de la rentrée scolaire, universitaire et celle de la formation professionnelle 2019-2020.
Selon la même source, le Conseil interministériel, tenu dimanche, a permis de faire le point sur les dispositions prises et celles à mettre en place, à l’effet d’assurer le bon déroulement des examens de fin d’année (BAC, BEM, et 5e année primaire), ainsi que sur l’ensemble des questions liées à la sécurisation des différentes épreuves. «Il a été noté, avec satisfaction, un état d’avancement des plus appréciables quant aux mesures déjà prises par le secteur de l’éducation nationale », a affirmé la même source. Soulignant que le Premier ministre a instruit les différents responsables présents en vue de reconduire l’ensemble des dispositifs ayant donné satisfaction lors des épreuves de l’année écoulée, tant en matière de sécurité que de commodités d’accompagnement, tout en veillant à apporter les améliorations jugées nécessaires, notamment dans les régions du sud du pays ainsi que dans les zones isolées ». Il convient de noter que cette rencontre s’est déroulée sans la présence des syndicats autonomes du secteur, habituellement, partie prenante. Ceci intervient, faut-il le souligner aussi, dans un contexte particulier marqué par le rejet du gouvernement par l’ensemble du peuple, dont les syndicats autonomes. Par ailleurs, le Conseil interministériel, tenu mardi et consacré aux préparatifs liés à la rentrée scolaire, universitaire et celle de la formation professionnelle de septembre 2019, a permis, pour sa part, de procéder à l’examen de la situation prévalant dans les trois secteurs en termes d’effectifs et d’infrastructures et de faire le point sur les moyens à mettre en œuvre en vue de répondre à leurs besoins sans cesse croissants», a-t-on ajouté. Il a été décidé, lors de ce Conseil, de mettre en place une commission présidée par le ministre de l’Habitat, avec pour mission, d’identifier avec exactitude les zones de tension ainsi que les correctifs nécessaires à apporter pour les prendre en charge, ainsi qu’une commission technique auprès du ministre des Finances regroupant les représentants des secteurs concernés et qui aura pour charge d’examiner les demandes financières incompressibles y afférentes. Il a été décidé, également, de convoquer un Conseil interministériel dans une quinzaine de jours, pour examiner les résultats des travaux des commissions instituées, a-t-on indiqué.
Ania Nch

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here