Sétif ravagé par les flammes

Algérie – Le pays est de nouveau confronté à une tragique série de départ d’incendie de forêt qui est entrain de ravager une bonne partie du couvert végétal. Le cercle infernal se poursuit pour le pays qui doit déjà faire face à de multiples défis notamment la crise sanitaire du coronavirus.

On se rappelle qu’il y a quelques mois, la wilaya de Kenchala a vu plusieurs milliers de ses hectares de forêt partir en fumée. Les autorités avaient alors affirmé que ces incendies étaient d’origine criminelle.

Alors que ces incendies à Kenchala sont toujours fortement ancrés dans les esprits, ce weekend, c’est la wilaya de Tizi Ouzou qui a enregistré de vastes départs d’incendies. Il y a eu ensuite un effet domino et les incendies se sont propagés dans d’autres régions du pays.

Sétif lutte à son tour pour préserver ses forêts 

C’est le cas à Sétif où dans la nuit de lundi à mardi les feux de forêt ont ravagé 80 hectares du couvert végétal de la zone. D’après les responsables en charge de la protection civile, les dégâts sont immenses pour la nature. Des arbres centenaires qui jouent un grand rôle dans la vie au quotidien ont été détruits.

Une première victime fut enregistrée, il s’agit d’un octogénaire qui se trouvait sans doute au mauvais endroit au mauvais moment. D’importants moyens matériels et humains ont été déployés avec pour but de limiter le plus possible les dégâts et de protéger le reste du couvert végétal des flammes.

Lire cet article  Le constat du président algérien sur l'économie algérienne

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS