in

Six mois de prison avec sursis pour Belkacem Maza

Selon le site Liberte-Algerie , le tribunal correctionnel de Fellaoucène a condamné, dimanche passé, le greffier hirakiste Belkacem Maza à six mois de prison avec sursis pour outrage à corps constitués et discrédit de décisions juridictionnelles. 

À la barre, le militant des droits de l’Homme et membre actif du Hirak avait rejeté l’ensemble des accusations qui pesaient sur lui en revendiquant le droit, reconnu et garanti par les lois de la République, de prendre part aux manifestations populaires réclamant le changement.

Les avocats du collectif de défense, qui ont naturellement plaidé la relaxe, ont dénoncé les poursuites engagées contre l’accusé. “Ce genre de procédures, souvent infondées, obéit au seul impératif de vider la rue de la contestation et des hirakistes”, ont-ils notamment expliqué, rappelant que les poursuites engagées contre les manifestants n’ont généralement aucun fondement juridique : aucune plainte, absence de représentant du corps constitué prétendument outragé et non-respect des procédures de dispersion des attroupements non armés.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *