Air Algérie : Deux milliards de dollars pour l’acquisition de nouveaux appareils

0

La compagnie nationale aérienne Air Algérie va se doter de six nouveaux appareils. Le Comité des participations de l’État (CPE) a donné son feu vert dans ce sens. C’est le ministre des Travaux publics et des Transports Mustapha Kouraba qui a fait cette annonce. Deux milliards de dollars seront accordés pour cet objectif.

Lors d’une séance du Sénat, le ministre en charge des transports Mustapha Kouraba a annoncé que la compagnie aérienne Air Algérie a obtenu une autorisation pour renouveler sa flotte, de plus en plus vétuste, lors d’une séance consacrée à l’étude du projet de loi sur l’aviation civile.

Vers l’acquisition de six nouveaux avions

Air Algérie aura deux milliards de dollars (237 milliards de dinars au taux de change officiel) pour l’acquisition de ces six nouveaux avions. C’est un chiffre énorme en ces moments de crise, mais personne n’a pensé à expliquer cet état de fait. Surtout que l’on annonce ces derniers temps l’imminence d’une grave crise économique qui serait la conséquence du mouvement populaire.

En outre, le ministre des Travaux publics et des Transports n’a pas donné plus de détails sur les appareils à acquérir. Ce sera du Boeing ou du Airbus ? De quelle capacité ? Ensuite sur quel échéancier les gestionnaires de cette démarche vont-ils dépenser les deux milliards de dollars ? Pour l’instant, il n’y a aucun élément susceptible de satisfaire la curiosité des lecteurs.

Des appareils refaits à neuf

Enfin, il importe de relever que la compagnie Air Algérie dispose de 59 appareils de différentes capacités. Pour une bonne gestion des avions, les responsables de la compagnie en ont consacré deux au transport du fret. La dotation d’Air Algérie de nouveaux appareils a pour raison la vétusté de nombreux vieux avions en sa possession.

Par ailleurs, la compagnie nationale a annoncé avoir refait à neuf ses appareils Boeing (B737-600). Air Algérie a fait cette annonce le mardi 25 juin sur sa page Facebook.

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here