Association «El Badr» de Blida : Distribution prochaine de centaines de prothèses mammaires externes

0

Des centaines de prothèses mammaires externes seront distribuées à des femmes ayant subi une mastectomie (ablation totale du sein), tout au long de ce mois d’«octobre rose», mois de sensibilisation au cancer du sein à l’échelle mondiale, à l’initiative de l’association «El Badr» d’aide aux malades du cancer de Blida, a-t-on appris, jeudi, auprès de son président, Mustapha Moussaoui.

La célébration, cette année, du mois d’«octobre rose» sera axée sur l’impératif de «soutenir les femmes ayant subi une mastectomie dans l’acquisition d’une prothèse mammaire externe, en vue de les aider à surmonter la blessure psychologique due à une amputation d’une partie de leur féminité», a indiqué à l’APS M. Moussaoui . Il a signalé l’enregistrement d’un important engouement, de la part des femmes ayant subi ce type d’interventions, pour cette campagne de distribution de prothèses mammaires externes, car a-t-il dit, «elles (prothèses) ne nécessitent aucune intervention chirurgicale», ceci d’autant que ces femmes «rejettent l’idée de retourner dans une salle d’opération, suite à leur rétablissement d’un cancer du sein au prix d’«une longue traversée du désert» non exempte de séquelles physiques et psychologiques», a t-il expliqué. Lancée depuis deux ans par l’association «El Badr», la campagne de solidarité pour aider les femmes rétablies d’un cancer du sein dans l’acquisition d’une prothèse mammaire externe a eu «un franc succès auprès des bienfaiteurs, convaincus de son importance pour la femme, pour se réconcilier avec son corps, et partant avec son entourage», a soutenu, par ailleurs, M.Moussaoui. Il a, à ce titre, réitéré son appel quant à l’«intégration de la prothèse mammaire dans la nomenclature des médicaments, équipements médicaux et membres artificiels remboursés par la sécurité sociale, comme cela est de vigueur dans de nombreux pays développés de par le monde. Sachant que les prix de la prothèse peuvent varier entre 15.000 et 20.000 DA, et que la «majorité des patientes n’ont pas les moyens pour l’acquérir, vu les énormes dépenses nécessaires pour leur traitement notamment», est-il déploré de même source. Le programme de célébration de ce mois d’octobre rose, mis au point par l’association «El Badr», avec cette année pour thème «la prothèse mammaire externe pour renouer avec sa féminité», englobe de nombreuses activités, dont des campagnes de sensibilisation sur l’importance du dépistage précoce du cancer du sein, au niveau de places publiques et de surfaces commerciales, outre une randonnée pédestre dans les monts de Chréa, a ajouté Mustapha Moussaoui.

Lire aussi  Mostaganem : un cadavre en début de décomposition retrouvé au large

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici