Changement social et intégrité individuelle

0

Par Kaddour Naïmi – Dans ma jeunesse, après avoir participé activement au soulèvement populaire-estudiantin de Mai 68, en France, son échec m’obligea à m’efforcer d’en comprendre les motifs (1). Ce constat me porta plus loin : comprendre d’une manière générale l’échec des révolutions populaires (2). Comme, à présent, j’essaie de comprendre dans quelle mesure l’actuel mouvement populaire en Algérie risque d’échouer dans son objectif fondamental : changer de système social. En addition à ce que mes textes précédents ont déjà exposé (3), voici un aspect complémentaire : la relation entre un mouvement social et l’individu en tant que tel qui y participe.

Lire aussi  Monoxyde de carbone : Décès de 18 personnes depuis janvier dernier à Sétif

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici