CHU Benbadis de Constantitne : Près de 1 400 tonnes de déchets hospitaliers détruites

0

Au total, 1.380 tonnes de déchets hospitaliers ont été traitées, stérilisées et éliminées au centre hospitalo-universitaire Benbadis de Constantine(CHUC) depuis la mise en service, en 2016, d’un grand banaliseur industriel de dernière génération, a indiqué lundi le responsable de l’information de cet établissement de santé, Aziz Kaabouche.

«Selon les statistiques fournies par la station de traitement et d’élimination des déchets hospitaliers du CHUC, ses 52 services produisent annuellement près de 420 tonnes de déchets d’activités de soins (DAS), entre autres les déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) et les déchets radioactifs», a indiqué à l’APS, M.Kaabouche, précisant que depuis le mois de juin 2016, une quantité de 1.380 tonnes de déchets hospitaliers a été éliminée. M. Kaabouche a fait savoir qu’avant la mise en marche de ce grand banaliseur, «les services de cet établissement de santé généraient 4 tonnes de déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) par semaine, incinérées à l’intérieur de ce CHU», soulignant qu’actuellement la station d’incinération du CHU Benbadis élimine «plus d’une (1) tonne de déchets médicaux par jour». L’acquisition de cet engin industriel moderne ainsi que l’aménagement d’une station écologique de banalisation à l’extérieur du CHU-Benbadis, ont permis à cet établissement d’avoir une meilleure gestion des DAS, tous genres confondus et de gagner le pari environnemental et sanitaire en passant par l’incinération, néfaste pour la santé et l’environnement, à l’élimination par stérilisation et banalisation écologique grâce à la technologie de pointe de cette machine fonctionnant par procédé thermique, a assuré le même responsable. L’opération de traitement et d’élimination s’effectue à raison de 3 cycles par jour après le ramassage des ordures d’activités médicales par plusieurs camions réservés à cet effet, a fait savoir la même source, précisant que cette installation sophistiquée qui opère sans pression, ni produit chimique, ni ondes électromagnétiques traite, stérilise et élimine tous types de DASRI: mous, coupants, piquants, tranchants, élastiques, fibreux et même les déchets les plus complexes. En comparant les quantités générées par rapport aux capacités importantes de traitement et de banalisation existantes, le CHU Benbadis pourra «prochainement» prendre en charge les déchets hospitaliers de plusieurs établissements de santé publique de la wilaya dans le cadre d’une convention entre la direction de santé publique (DSP) et celle du CHU Benbadis, a annoncé le même responsable. Le centre-hospitalier universitaire CHU Benbadis a été doté en 2016 de deux banaliseurs industriels pour le traitement des DASRI pour une enveloppe financière de 80 millions de dinars, a-t-il rappelé, notant qu’un seul appareil est utilisé alors que le second sera mis en exploitation pour prendre en charge les autres infrastructures de santé.

Lire aussi  Foire nationale du miel de Saïda : La prise d’initiatives pour la commercialisation du produit, une nécessité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici