Classes d’alphabétisation : 3 100 nouveaux apprenants à Constantine

0

Un total de 3.100 nouveaux apprenants se sont inscrits, cette année, aux cours d’alphabétisation dans la wilaya de Constantine, au titre de la rentrée 2019-2020, a indiqué mardi, à l’APS le directeur de l’antenne locale de l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes (ONAEA), Hocine Hemadi. «Les cours destinés à cette frange sociale sont dispensés dans 200 mosquées, 150 écoles primaires en plus de plusieurs maisons réparties sur l’ensemble des communes de la wilaya», a précisé M. Hemadi en marge de cette nouvelle rentrée dont le coup d’envoi a été donné depuis l’école primaire Abdelhak Abdelmadjid de la cité Daksi Abdeslam. Ces effectifs parmi lesquels figure une trentaine d’hommes seulement, sont encadrés par un total de 360 enseignants à savoir 230 contractuels, 80 recrutés dans le cadre du dispositif de l’Agence nationale de l’emploi(ANEM), 40 volontaires et 10 autres inscrits au titre du programme d’aide à l’emploi géré par la Direction de l’action sociale(DAS) , a ajouté M. Hemadi. Tout en se félicitant de la «baisse» du taux d’analphabétisme dans la wilaya de Constantine, qui est passé de 32 % en 2008 à 10 % en 2019, le même responsable a affirmé que ce résultat est le fruit «d’intenses efforts déployés par l’État depuis le lancement en 1998 de la stratégie nationale de lutte contre l’illettrisme». La même source a, dans ce contexte, fait état de la caravane de sensibilisation qui a sillonné, depuis un mois, les 12 communes de cette wilaya pour inciter les personnes analphabètes à bénéficier des cours d’alphabétisation et de se libérer du poids de l’illettrisme. Le même responsable a également signalé, dans le même sillage, que cette campagne de sensibilisation, qui a ciblé les zones les plus reculées et enclavées de la wilaya en quête d’apprenants à sensibiliser par le biais du porte à porte, a été encadrée et animée par des enseignants de l’ONAEA en coordination avec des représentants des mosquées et la société civile. Au moins 3 500 personnes ont pu se libérer du fléau de l’illettrisme durant les deux dernières années, a-t-on fait savoir.

Lire aussi  Nouvelle réplique de 4.3 au séisme de Oued Djer (Blida)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici