Falsification de sceaux et documents officiels : Neutralisation d’un réseau spécialisé à Djelfa

0

Un réseau criminel composé de trois personnes spécialisé dans l’imitation de sceaux et falsification de documents officiels, escroquerie et usurpation d’identité, a été mis hors d’état de nuire par les éléments de la brigade de la Police judiciaire de la sûreté de daïra d’El Idrissia (100 km à l’ouest de Djelfa), a-t-on appris auprès des services de la sûreté de wilaya.

«La mise à jour de cette affaire s’est faite grâce à des informations faisant état de la présence, à El Idrissia, d’une personne en possession de nombreux sceaux imités, utilisés dans la falsification de documents en contrepartie de sommes d’argent», a indiqué, à l’APS, le chargé de la communication auprès de la sûreté de wilaya, le commissaire de police, Fités Saâd. Suite à quoi, il a été procédé à l’arrestation du mise en cause, a-t-il ajouté. «La fouille du domicile de la personne en question a abouti à la découverte de nombreux sceaux imités et de copies de cartes d’identité, de chèques postaux et de documents administratifs portant des sceaux imités, outre des factures de téléphone portable au nom de l’une des victimes», a précisé le même responsable. Toujours selon le commissaire de police Fités Saâd, les premières investigations menées à propos de cette affaire ont fait ressortir que le suspect avait deux complices qui l’assistaient dans la confection de sceaux imités en vue de les exploiter dans des actions de falsification et d’usurpation d’identités. Leurs victimes étaient en majorité des commerçants pratiquant la vente par tranches (ou par facilité), a-t-il souligné. Une fois les deux complices identifiés, ils ont été arrêtés à Djelfa, où il a été procédé à la fouille de leurs domiciles et la découverte, à leur niveau, d’un ordinateur, d’une photocopieuse et d’une imprimante, en plus de nombreuses copies de cartes d’identité, dont certaines manquaient de photos, des chèques postaux et bancaires, un sceau rond imité, des factures, des bons de livraison d’appareils et des documents administratifs, dont certains portant des sceaux imités. Les trois prévenus, âgés de 32 à 43 ans, ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal d’El Idrissia, qui a ordonné leur mise en détention provisoire, a-t-on ajouté de même source.

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here