Gestion des CET à Mascara : Entrée en exploitation prochaine de trois nouveaux projets

0

Trois projets relevant de l’entreprise de gestion des centres d’enfouissement technique des déchets de la wilaya de Mascara entreront en exploitation au début d’année prochaine a-t-on appris lundi de cette entreprise. Le chef de service exploitation à l’entreprise, Benbekkar Tayeb et celui du service d’hygiène, prévention et sécurité, Kadi Hanifi ont signalé, lors d’une session de formation destinée à la presse sur la collecte et traitement des déchets abritée par la maison de l’environnement de Mascara, que l’entreprise lancera au début de 2020 l’exploitation du premier centre homogène de tri des déchets réalisé au niveau du CET de la commune d’El Keurt, d’une station de traitement des déchets au même centre et d’un centre de production du compost à partir des déchets organiques à Matemore. Le centre de tri des déchets de la commune d’El Keurt, premier du genre dans la wilaya de Mascara, est en cours de réalisation en coopération avec l’Agence nationale des déchets et le Centre de coopération internationale belge pour une enveloppe financière de 257 millions DA. Il traitera 100 tonnes de déchets bruts toutes les 8 heures à partir de l’arrivée au CET passant par le tri avant leur transfert vers le centre de production du compost de Matemore. Des déchets sont destinés à la récupération. Le lancement du centre devra réduire les quantités de déchets enfouies dans le CET, éviter l’émanation d’odeurs et de gaz et créer une industrie de recyclage dans la wilaya. Il est attendu, par ailleurs, le lancement dans la même période de l’exploitation du centre de compostage des déchets organiques dans la commune de Matmor d’un coût de réalisation et d’équipement de 75,5 millions DA comme contribution de l’Algérie et de 59 515 euros de de l’agence de coopération internationale de Belgique. Les travaux de cette infrastructure ont été achevés en attendant ceux du centre de tri des déchets de la commune d’El Keurt qui assurera son approvisionnement en déchets organiques pour la production du compost et sa fourniture aux agriculteurs comme engrais naturels ne contenant aucun produit chimique. Il est question actuellement de l’installation des équipements de la station de traitement des déchets au CET de la commune d’El Keurt pour un coût global de 200 millions DA. Cette station devra traiter environs 130 mètres cubes de déchets par jour, aujourd’hui stockés dans des tranchées et représentant un risque sur la santé et l’environnement. Pas moins de 80 m3 d’eaux extraits de ces déchets sont orientés pour le nettoiement. L’entreprise de gestion des centres d’enfouissement technique des déchets est entrée en service en 2016 et gère 5 décharges publiques contrôlées, le CET d’El Keurt et un autre d’enfouissement de déchets inertes à Froha.

Lire aussi  Illizi : Plus de 2 600 millions dinars pour améliorer le cadre de vie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici