La population rejoint les étudiants pour le 25e mardi de mobilisation

1
Source :

Les étudiants ont manifesté ce mardi au centre-ville de la capitale pour la 25e semaine consécutive, maintenant ainsi la mobilisation en pleine période de vacances universitaires.

Fait notable de ce 25e mardi est la présence importante de citoyens aux côtés des étudiants durant la manifestation. Si les citoyens lambda avaient pour habitude durant les semaines précédentes de participer de manière marginale aux manifestations étudiantes, la présence des citoyens a été particulièrement marquée ce mardi, pourtant supposé être jour de travail.

Une situation qui s’explique probablement du fait que les manifestations aient eu lieu au lendemain des célébrations de l’Aïd-al-Adha, qui interviennent elles-mêmes dans un contexte de congé d’été, rendant les citoyens disponibles pour manifester.

Lire aussi  Rabha Tounsi favorable aux arrestations des manifestants

Outre les habituels appels à un « Etat civil et non militaire » et « les étudiants ne veulent pas d’un nouveau pouvoir militaire », les étudiants ont scandé des appels aux juges pour rejoindre les manifestants lors des marches. « Juges, rejoignez les manifestations », scandaient les étudiants.

Les manifestations se sont globalement déroulées dans le calme, les étudiants empruntant l’itinéraire habituel. Le rassemblement qui a eu lieu à la Place des Martyrs a conduit les étudiants vers la Grande Poste puis la Place Audin avant de faire le chemin inverse et de se disperser dans le calme. Aucun dépassement des services de sécurité n’a en outre été signalé, au-delà des habituels barrages et blocages par la police de certains points stratégiques encadrant la marche des étudiants.

Lire aussi  Oléiculture à Ouargla : Une filière agricole en plein essor

Par ailleurs, un forum a également été organisé par les étudiants comme chaque semaine avant les manifestations. Le thème portait ce mardi sur comment maintenir la mobilisation pour les deux dernières semaines d’août avant la rentrée sociale, que les étudiants anticipent comme allant être très importante.

Source :

1 COMMENTAIRE

  1. ALLAH FI AONIKOM,
    Vous êtes de braves libérateurs,
    Vous êtes Ahrar AL jazaer AL horra
    Hier c’était les Moujahidines
    Aujourd’hui c est vous les libérateurs de l Algérie libre,civile et démocratique

    La caserne,c est l autocratie,l oligarchie
    La loi de Pinochet,
    La loi de SISSI
    Loi des soldats,regarde et exécute

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici