Laghouat : Le barrage de Seklafa sera inauguré à la fin de l’année

0

Le barrage de Seklafa, localisé dans la commune d’Oued-M’zi (Laghouat), sera inauguré à la fin de cette année, a annoncé dimanche à Laghouat le ministre des Ressources en eau, Ali Hamam.

«Le remplissage du bassin du barrage s’effectuera à la mi-septembre prochain et la structure sera inaugurée à la fin de l’année 2019», a précisé le ministre, lors de la seconde journée de sa visite de travail dans la wilaya, ajoutant que de «légers travaux restent à finaliser». La réception de cet important ouvrage hydraulique, dont la hauteur a été augmentée de 1,5 mètre pour accroître sa capacité de stockage de 6,7 millions m3 supplémentaires, sera suivie du lancement d’autres opérations y afférentes, dont l’approvisionnement de certaines communes en eau potable. Le ministre a, sur site, suivi un exposé sur ce barrage, dont les travaux de réalisation, d’un montant de 10 milliards DA, ont atteint un taux d’avancement de 97%, pour offrir une capacité de stockage globale de plus de 48 millions m3, selon sa fiche technique. M. Hamam a fait savoir, en outre, que les besoins de la wilaya en eau potable, l’amélioration des prestations, en forages et châteaux d’eau, notamment pour la commune du chef-lieu de la wilaya, ont été identifiés et seront examinés au cas par cas pour une meilleure prise en charge de ces installations. Le ministre a, dans le même contexte, appelé au paiement des factures de consommation de l’eau, soulignant que le montant des créances de l’entreprise l’Algérienne des eaux (ADE) sont estimées à sept (7) milliards DA détenues auprès de ses clients, et autant d’autres auprès de l’Entreprise de distribution de l’électricité et du gaz (Sonelgaz). M. Hamam a, par la même occasion, fait état d’un plan de dévasement des barrages, amorcé au niveau des ouvrages destinés à l’alimentation en eau potable, avant de toucher les autres barrages. Auparavant, le ministre a procédé à l’inauguration, au quartier Mahafir à Laghouat, d’un réservoir d’eau de 1.500 m3, avant d’inspecter le projet d’une station d’épuration des eaux usées dans la commune d’Aflou, dont les travaux, actuellement à l’arrêt, sont à un stade d’avancement de 80%. Il a mis l’accent sur la désignation, dans de brefs délais, d’une autre entreprise pour la finalisation des travaux. Le ministre des Ressources en eau s’est enquis, au terme de sa visite de travail, du barrage inféro-flux de la commune de Tadjemout, susceptible d’irriguer près de 850 hectares de terres agricoles limitrophes, et qui devra bénéficier d’une opération de réhabilitation pour près de 500 millions DA.

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here