Oléiculture à El-Asnam (Bouira) : Appel à la révision des méthodes de soutien

0

L’association «Perspectives 3000» regroupant les agriculteurs du plateau d’El-Asnam (Est de Bouira) a appelé lundi les services agricoles (DSA) de la wilaya à revoir les méthodes de soutien apporté aux agriculteurs et oléiculteurs notamment, ainsi qu’à élargir le périmètre d’irrigation. à l’issue d’une rencontre tenue avec une trentaine de familles productrices de l’huile d’olive dans la commune d’El-Asnam, les agriculteurs locaux ont mis l’accent sur la nécessité pour la DSA de revoir les méthodes de soutien aux oléiculteurs en annulant l’attribution des actes de concession pour les remplacer par des déclarations sur l’honneur». Les oléiculteurs ont saisi cette occasion pour exprimer leur désarroi face au retard enregistré dans le soutien financier de l’Etat pour la plantation d’oliviers.
Les participants à cette rencontre ont jugé plus que nécessaire l’élargissement du périmètre d’irrigation, qui, ont-ils insisté, «doit concerner aussi Ouled-Maâkassi, Guemgouma et Thighoufaf hautes et basses». Il ont également appelé les services de la DSA à œuvrer pour l’ouverture de pistes agricoles afin de désenclaver Thighoufaf hautes et basses ainsi que Assif N’Dhouss. Dans leur plateforme de revendications soumises à la DSA, les oléiculteurs d’El-Alsnam ont exprimé leur volonté d’œuvrer davantage pour promouvoir et développer l’huile locale via la mise en place de mécanismes de collecte et de commercialisation. Au cours de leur rencontre, les oléiculteurs ont soulevé la nécessité pour les huileries d’unifier les prix de l’huile ainsi que les horaires et temps d’ouverture, et ce dans le but d’améliorer la qualité du produit local.
En réaction à ces questions soulevées, le directeur des services agricoles (DSA), M. Ganoun Djoudi, a jugé «impossible de remplacer les actes de concession par des déclarations sur l’honneur», car, a-t-il dit, «celles-ci ne justifient aucune décision juridique sur la gestion et la propriété des terres agricoles». à propos de l’extension du périmètre d’irrigation, le même responsable a expliqué qu’une quantité d’eau estimée à 11 millions m3 avait été mobilisée pour l’irrigation dans le plateau d’El- Asnam. «Actuellement, nous n’avons exploité que 7 millions m3 pour les modes goutte-à-goutte et l’aspersion, mais nous nous orientons beaucoup plus vers le goutte-à-goutte afin d’économiser l’eau», a expliqué M. Ganoun. La commune d’El-Asnam dispose d’un important périmètre agricole qui s’étend sur une superficie de plus de 3.000 ha, dont plus de 2000 ha sont raccordés au système d’irrigation lancé depuis le barrage Tilesdit.

Lire aussi  Le Président Tebboune recevra des responsables de médias publics et privés

Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici