Secteur de la santé à Ghardaïa : Un renfort d’une trentaine de médecins spécialistes

0

L’encadrement médical dans la wilaya de Ghardaïa a été étoffé dernièrement par l’affectation d’une trentaine de médecins spécialistes répartis à travers les établissements hospitaliers de la wilaya, a-t-on appris de la direction locale de la Santé et de la Population (DSP).

«Ces praticiens spécialistes ont été affectés à Ghardaia dans le cadre du service civil qu’ils doivent accomplir», a indiqué à l’APS le DSP de Ghardaïa, Ameur Benaissa. La structure hospitalière de Métlili a bénéficié du plus grand nombre de ces médecins spécialistes, soit dix (10) dont trois orthopédistes, deux gynécologues, un réanimateur, un cardiologue, un rééducateur fonctionnel, un pneumo-phtysiologue et un spécialiste en endocrinologie, a-t-il précisé. L’hôpital «Mohamed Chaabani» du chef-lieu de la wilaya déléguée d’El-Menea (275 km au sud de Ghardaïa) a bénéficié de neuf de ces praticiens spécialistes, deux en réanimation, deux en orthopédie, deux en neurochirurgie, un en ophtalmologie, un en oncologie et un en imagerie médicale. Il est suivi de l’EPH-Brahim Tirichine (Ghardaïa) avec quatre spécialistes, deux en réanimation, un en cardiologie et un en imagerie médicale, a-t-il ajouté. Deux spécialistes en Cardiologie et en chirurgie infantile ont été affectés à l’EPH de Guerrara (120 km à l’Est de Ghardaïa), tandis que deux autres spécialistes en gynécologie ont renforcé le staff médical de la structure hospitalière spécialisée Mère-Enfant «Gueddi Bakir» sise au chef-lieu de la wilaya, a fait savoir le DSP en soulignant que tous les services de maternité des EPH de la wilaya de Ghardaïa sont actuellement encadrés par un gynécologue, qui faisait défaut par le passé. Ce renfort en praticiens spécialistes permettra une meilleure prise en charge des malades de la wilaya et des wilayas limitrophes, a poursuivi le DSP, en signalant, par ailleurs, que les services d’imagerie médicale des EPH existant dans la wilaya seront également fonctionnels grâce à la présence de ces spécialistes. Cet encadrement vient renforcer les 145 spécialistes existants déjà dans le secteur public et une centaine du secteur privé, selon le DSP qui rappelle que ce groupe de médecins spécialistes bénéficient de toutes les conditions socioprofessionnelles nécessaires, notamment en matière d’hébergement. Pour M. Benaïssa, ce renfort permet une large couverture en spécialités médicales au niveau des EPH de la wilaya, notamment le chef-lieu qui accueille aussi bien les malades locaux que ceux provenant d’autres wilayas de l’extrême sud du pays, et leur épargne le déplacement vers les hôpitaux des wilayas du Nord du pays pour leurs soins.

Lire aussi  Drapeau amazigh : Un manifestant remis en liberté par le tribunal de Rouiba

Source : lecourrier-dalgerie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici