Tizi-Ouzou : Essais «concluants» sur le premier tronçon du téléphérique

0

Les essais sur le premier tronçon du téléphérique de la ville de Tizi-Ouzou, qui reliera la gare multimodale de Bouhinoune au siège de wilaya à hauteur du CEM Babouche, ont été «concluants», a déclaré lundi le wali, Mahmoud Djamaâ. Intervenant à l’ouverture de travaux de la session ordinaire de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), M. Djamaâ a ajouté que l’entrée en activité du premier tronçon interviendra après la définition du mode d’exploitation de ce transport aérien par câbles et la signature d’une convention entre les organismes concernés, poursuivant que des réserves soulevées par la Protection civile devront également être levées. Le projet de téléphérique de la ville de Tizi-Ouzou reliera la gare multimodale de Bouhinoune au mausolée de Sidi Belloua, dans le village de Redjaouna, sur une distance de 5,5 km. Le premier tronçon assurera un transport de voyageurs en télécabines entre la gare de Bouhinoune et la station Babouche sur une longueur de 2,5 kilomètres, avec deux haltes, l’une à la Nouvelle ville et une autre au stade du 1er-Novembre, a-t-o, rappelé. De sont côté, le président d’APW, Youcef Aouchiche, a annoncé que sur le budget primitif 2020, voté à l’unanimité, une enveloppe de 250 millions de DA a été dégagée au profit du secteur de l’éducation nationale, 117 millions de DA pour celui des travaux publics pour, entre autre, l’entretien des chemins de wilaya, 20 millions de DA pour l’acquisition d’équipement au profit du secteur de la santé notamment l’achat de radiographes mobiles de la glande mammaire pour le dépistage du cancer du sein. Par ailleurs, le chef de l’exécutif local a indiqué que la wilaya a entrepris des démarches auprès des départements ministériels concernés pour demander la levée du gel sur le projet d’un nouveau centre hospitalo-universitaire et le raccordement des trois dernières communes au réseau de gaz naturel. «Le dégel du projet de réalisation d’un CHU constitue la principale préoccupation dans la mesure où l’hôpital existant (CHU Nedir Mohamed) datant de l’époque coloniale ne répond plus, de par son emplacement et sa non fonctionnalité, aux besoins de la population’’ a-t-il expliqué.

Lire aussi  Bejaia : Un cimetière Chrétien vandalisé… Qui cherche à salir l’image des musulmans ? (Photos)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici