Tizi-Ouzou : Lancement officiel de l’enseignement professionnel

0

L’enseignement professionnel qui n’était pas dispensé à Tizi-Ouzou faute de structures, a été officiellement lancé pour la première fois, au profit de 80 jeunes, à l’occasion de la rentrée de stagiaires pour la session de septembre 2019, a indiqué la Direction locale de l’enseignement et de la formation professionnels (DFEP).

Jusque-là et faute d’un établissement destiné à l’enseignement professionnel, seule la formation aux différents métiers était assurée localement, la réception, dernièrement, de l’Institut de l’enseignement professionnel (IEP) d’Oued Fali dans la commune de Tizi-Ouzou a permis d’assurer ce deuxième volet du secteur de l’enseignement et de la Formation professionnels, a-t-on expliqué. Le lancement de l’enseignement professionnel à Tizi-Ouzou évitera aux jeunes de cette wilaya de se déplacer vers d’autres régions du pays notamment Sétif et Blida, pour leurs études professionnelles, a-t-on observé. Plus de 80 jeunes se sont déjà inscrits dans les deux spécialités disponibles au niveau de cet IEP, à savoir, Maintenance des systèmes informatiques et installation et maintenance des panneaux photovoltaïques. Les diplômés de cet institut pourront à la fin de leur cursus passer le bac professionnel, a-t-on souligné. Lors de cette même rentrée professionnelle dont le coup d’envoi a été donné par le secrétaire général de wilaya, Zineddine Tibourtine au CFPA Kerrad Rachid, cinq conventions ont été signées entre le secteur de la Formation et de l’enseignement professionnels et des entreprises locales et autres partenaires. Deux conventions ont été signées entre la DFEP et la Confédération algérienne du patronat et l’entreprise Electro-Industries (ex-ENEL d’Azazga). Les trois autres ont été signées entre l’Institut d’enseignement professionnel de Oued Fali et l’entreprise ISP Energie, le CFPA Kerrad Rachid et le CHU Nedir Mohamed et le CFPA Kerrad Rachid et association « Tighri Oussirem » des personnes atteintes de déficience mentale de Tizi-Ouzou. Ces conventions ont pour but de « renforcer le partenariat pour l’accompagnement et le développement des filières des énergies renouvelables, principalement, ainsi que celles du bâtiment, du réseau Informatique, de la gestion de projet ». Il s’agira aussi de mettre à la disposition des équipes technico-pédagogiques de L’IEP de Oued Fali, « l’expertise et la technologie acquise par l’entreprise dans les énergies renouvelables, afin de permettre l’adéquation des formations enseignées aux besoins réels », a-t-on précisé à la DFEP. La convention signée entre le CFPA Kerrad avec l’association « Tighri Oussirem », portera sur « l’assistance et l’accompagnement des parents de personnes atteintes de déficience mentale, pour des formations au profit des adhérents de cette association, au sein de son centre psychopédagogique, en vue de faciliter l’insertion socioprofessionnelle de cette frange ». Des formations de coiffure hommes/dames, cuisine des collectivités, garniture auto, gâteaux traditionnels, conduite d’un rucher et initiation à l’outil informatique seront dispensées au titre de cette convention. Pour cette nouvelle rentrée l’offre globale est de 16.446 places. Quelque 2.128 en mode résidentielle, 6.260 en formation par apprentissage et 5.686 en formations qualifiantes réparties sur 22 branches et 215 spécialités. Le total des effectifs pour toute la wilaya (nouveaux inscrits et reconduits) est de 22.836 apprenants.
L’offre de formation pour cette session « a été établie en tenant compte des branches prioritaires à savoir bâtiment des travaux publics (BTP) avec 1.758 postes, hôtellerie Restauration et tourisme (HRT) avec 1.147 stagiaires inscrits et artisanat traditionnel 684 apprenants. De nouvelles spécialités en contrôle de qualité des détergents et cosmétiques, électro bobinage, installation et maintenance des systèmes d’alarmes et des vidéosurveillances, conditionnement des produits agroalimentaires en urbanisme, ont été ouvertes cette année, a-t-on appris de la DFEP.

Lire aussi  Ouvrage sur l’aryanisation des biens juifs en Algérie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici