Tizi-Ouzou : Les plages d’Azeffoune prêtes à accueillir les estivants

0

Les huit plages autorisées à la baignade dans la wilaya de Tizi-Ouzou sont prêtes à accueillir les estivants pour cette nouvelle saison estivale ouverte officiellement samedi par le wali Mahmoud Djamaa à partir de la plage le Carroubier (Azeffoune).

Quelque 10 millions d’estivants sont attendus sur les huit (8) plages autorisées à la baignade, à savoir Tassalast, la grande plage et Feraoun est et ouest, dans la daïra de Tigzirt et le Caroubier, Plage du Centre, Sidi-Khelifa, et Petit paradis dans la daïra d’Azeffoune. Un total de 14 voies permet d’y accéder, 12 parkings, 31 douches et 50 sanitaires sont répartis sur ces plages qui sont toutes dotées de l’éclairage public, d’un poste de la Protection civile et de sécurité. Une neuvième plage à savoir Ibahrizen (Azeffoune) sera ouverte aux baigneurs vers juillet ou août prochain, suite à la décision du wali le 12 du mois courant,, de mobiliser les moyens financiers nécessaires pour l’aménagement de l’accès vers cette plage et pour l’installation d’un poste de la Protection civile, de sécurité et d’administration de plage, rappelle-t-on. Lors de la cérémonie d’ouverture à la plage Carroubier, le wali a visité les différents stands d’exposition, (artisanat, tourisme, environnement, Protection civile) ainsi que la clinique mobile, un véhicule doté de tous les moyens nécessaires pour des interventions d’urgence rapides et efficaces. Il a ensuite pris la parole pour annoncer l’ouverture officielle de la saison estivale 2019, en soulignant que toutes les commodités nécessaires (Protection civile, sécurité, analyse des eaux de baignade, salubrité) sont réunies afin de permettre aux vacanciers de passer un agréable séjour sur les plages de la wilaya et que  »l’effort se poursuivra pour maintenir un bon service public ». Cette cérémonie a été chahutée par un groupe de jeunes qui ont scandé des slogans du « Hirak »’ et exigé le départ du système. Le wali a indiqué à ce propos que « la liberté de manifester et de s’exprimer est garantie en Algérie », ajoutant : « l’essentiel pour nous est que les prestations que demandent la population et les estivants en particulier soient assurées ». Il a encore précisé que sa visite « n’est pas une activité politique, mais plutôt une activité de compte-rendu de l’application des mesures qui ont été prises suite à la dernière visite effectué le 12 juin dernier dans les localités côtières dans le cadre de la préparation de la saison estivale ». À ce propos, M. Djamaa a rassuré que les principales conditions d’accueil des estivants sont réunies au niveau de toutes les plages autorisées à la baignade. « Le retard constaté dans la localité de Tigzirt a été rattrapé et est en cours de parachèvement, grâce à la mobilisation des directions de wilaya et de l’Assemblée populaire communale de Tigzirt », a-t-il relevé. « Il s’agit de prestations qui rentrent dans le cadre du service public et nous tenons à ce que les estivants qui choisiront les plages de Tizi-Ouzou y trouvent des conditions d’accueil favorables », a indiqué le wali. Selon les chiffres communiqués sur place par la direction du tourisme et de l’artisanat, pour cette nouvelle saison estivale la wilaya compte un total de 51 infrastructures d’accueil balnéaire, qui totalisent 4 585 lits dont 14 établissements hôteliers totalisant 1 626 lits, 7 auberges de jeunes (584 lits), 11 CVL (2 600 lits), 2 terrains de camping (900 lits), 21 bungalow (120 lits). Il est attendu l’entrée en exploitation cet été, de nouvelles structures d’accueil balnéaires.

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here