Traitement contre le Boufaroua et le Myelois : Plus de 630 000 palmiers ciblés à Ouargla

0

Pas moins de 635.000 palmiers-dattiers sont ciblés par la campagne de traitement phytosanitaire contre les maladies du Boufaroua et du Myelois (saison 2018/2019) à travers la wilaya d’Ouargla, a-t-on appris auprès de la Direction des services agricoles (DSA). Cette opération préventive porte sur le traitement de 318.000 palmiers contre le Boufaroua et 318.000 autres contre le Myelois, a indiqué à l’APS la responsable de l’inspection phytosanitaire, Affifa Eulmi. Un réseau de surveillance a été mis en place au début du mois dernier pour une prompte alerte de toute éventuelle apparition de ces deux maladies du palmier par les services agricoles au niveau des communes, et ce sous la supervision de l’Institut national de protection des végétaux (INPV-Ghardaïa), a-t-elle ajouté. Un premier signalement de Boufaroua a été enregistré ces derniers jours dans une palmeraie de la région agricole de Aouinet-Moussa (daira de Sidi-Khouiled), et a donné lieu à une rapide intervention pour traiter les palmiers affectés, a fait savoir Mme.Eulmi. Les services de la DSA disposent de 200 litres d’insecticides pour la lutte contre cette maladie parasitaire, qui sont consacrés à un début de traitement de 180.000 palmiers. L’INPV se chargera du traitement de 280.000 palmiers, et les opérateurs privés (sur la base de conventions avec l’INPV) du traitement de 175.000 autres palmiers-dattiers, selon la même responsable. Le traitement des régiments de datte contre le Myelois (ver du palmier) débute dès le signalement par les agriculteurs de son apparition, selon les explications fournies. L’opération de traitement préventif du palmier vise à le protéger et à améliorer la production et la qualité des dattes, en plus de la préservation du patrimoine phoenicicole de la wilaya d’Ouargla estimé à 2,6 millions de palmiers, dont 2,1 millions de palmiers productifs couvrant une superficie de 24.000 hectares, d’après les données de la DSA.
Le Boufaroua et le Myelois sont des maladies parasitaires qui se présentent sous forme de toile tissée (à l’image de celle dune araignée) autour du régiment de dattes et altère le fruit, entrainant une baisse sensible du rendement du palmier et de la qualité de son fruit, a expliqué l’inspectrice phytosanitaire. Les pouvoirs publics accordent un intérêt particulier à la phœniciculture, source vivrière pour de nombreuses familles, en veillant à l’amélioration de la qualité des dattes, à travers la réhabilitation des palmeraies, la lutte contre les maladies parasitaires du palmier ainsi que la formation des agriculteurs et des propriétaires de palmeraies. Des sessions de vulgarisation sont organisées en direction des agriculteurs sur le traitement phytosanitaire de leurs palmiers, la lutte contre les mauvaises herbes, le toilettage des palmiers et leur irrigation. La superficie consacrée à la phúniciculture dans la wilaya d’Ouargla est passé de 16.500 ha en 2010 à quelque 17.200 ha en 2014 pour atteindre cette saison les 24.000 ha, selon la DSA.

Lire aussi  Constantine : Mise en service d’une nouvelle antenne de la CNAC à Ali Mendjeli

Source : lecourrier-dalgerie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici