Soldats tués pour sauver un couple homosexuel : grande colère en France

0

Par Karim B. – La mort de deux soldats d’élite français dans l’opération menée au Burkina Faso pour libérer un couple de touristes homosexuels, enlevés au nord du Bénin, a soulevé un tollé général en France. Beaucoup de Français considèrent, en effet, que les deux pacsés français n’avaient pas à s’aventurer dans une zone à risque et qu’il ne valait pas la peine de faire prendre des risques à des militaires français pour faire payer à deux d’entre eux le prix de l’irresponsabilité de deux citoyens «insouciants» partis en Afrique pour un «voyage de noces».

«J’espère que, dans leur album de mariage, ils mettront à la place d’honneur la photo de ces deux militaires qui se sont fait tuer pour eux», écrit une Française sur un ton sarcastique. «La France a mis dans leur corbeille de mariés deux jeunes hommes, courageux, beaux, ayant le sens de l’honneur et du devoir. Et les nouveaux mariés, prenant ces cadeaux comme un dû, n’en appréciant pas toute la valeur, les ont renvoyés en miettes à l’expéditeur. Pour ces mariés, pas une pluie de pétales de roses mais un orage de sang et de larmes», ajoute-t-elle, très remontée contre le président français, Emmanuel Macron.

«Deux morts chez nos soldats d’élite pour sauver deux touristes illuminés qui ont enfreint sciemment les consignes de sécurité, c’est un prix exorbitant», s’indigne un autre Français, estimant, avec  acrimonie, que ces derniers «pourront fêter leur libération auprès des leurs, accueillis à bras ouverts par Macron à Villacoublay, pendant que les familles de nos soldats pleureront». «Alors que le gouvernement se réjouit de la libération des otages détenus au Burkina Faso par un groupe djihadiste, c’est plutôt une sourde colère et une profonde tristesse que nous ressentons», assène-t-il.

Pour cet autre citoyen français qui ne mâche pas ses mots, les deux otages libérés «doivent porter sur leur conscience la mort» des deux soldats et devraient être «placés immédiatement en détention dans l’attente d’un jugement qui devrait les condamner pour mise en danger de la vie d’autrui».

Et ces Français courroucés sont loin d’être les seuls à en vouloir à Emmanuel Macron d’avoir fait prendre des risques aux soldats français pour gagner des points dans les sondages en se donnant l’image du sauveur d’otages «intransigeant» vis-à-vis des terroristes. Un mensonge que dément l’attitude de la France officielle en Libye, en Syrie et au Sahel où elle a concouru avec zèle à l’émergence des groupes islamistes armés.

H. A.

Source : algeriepatriotique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here