SORTIE DE GAÏD SALAH ACTE IV : «Des individus sont dérangés par la stabilité de l’Algérie»

0

Le chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah, a profité du 4e jour de sa visite en 2e R.M à Oran, pour accoucher d’une quatrième réponse de suite aux anciens militaires à la retraite qui versent dans des écrits jugés «attentatoires à l’Armée» et publiés notamment dans la presse. Pour cette fois-ci, le vice-ministre de la Défense s’est intéressé aux visées derrière les sorties médiatiques d’anciens gradés militaires; du reste astreints à l’obligation de retenue depuis l’entrée en vigueur, août 2016, de la loi portant statuts des officiers de réserve et des personnels militaires. «Je tiens à soulever une question qui mérite réflexion et méditation, à savoir : pourquoi certains individus ne sont pas satisfaits, voire sont dérangés par la stabilité de l’Algérie», s’interroge, sur un ton laconique mais sans détour, Gaïd Salah, dans un discours devant une pléthore de cadres et personnels militaires de la 2e Région. Et au haut gradé de l’ANP de poser : «Une stabilité concrétisée grâce à l’initiative de Son Excellence, le Président de la République, en l’occurrence la Charte de la Paix et de la Réconciliation Nationale approuvée par l’ensemble du peuple Algérien….». La première réponse du MDN aux sorties faites par d’anciens officiers de l’ANP date du 30 décembre dernier. L’institution militaire a été d’un ton ferme à l’endroit de «certains individus mus par des ambitions démesurées et animés par des intentions sournoises», auxquels elle dénie tout droit de parler en son nom. Pas plus tard, l’édito de revue El-Djeich a sévi d’une tribune aussi virulente que la première, avant de réprimander à nouveau, les mêmes personnes qui passent désormais «non grata» auprès de l’institution militaire.

F. Guellil

Source : lecourrier-dalgerie

lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here