Soudjoud Ritej Rhahla : à 11 ans elle devient championne du monde en calcul mentale

Algérie-Le sacre est venu récompenser une grande détermination et des défis, assure l’enfant prodige de 11ans, couronnée récemment à la Coupe du monde du calcul mental, de l’année 2021, organisée à Taïwan.

Soudjoud a découvert le monde de l’arithmétique, en particulier le calcul mental, qui repose sur la célérité et la mémoire alors qu’elle ne dépassait pas les 5 ans.

Son initiatrice et entraineur dans ce monde était sa mère, pharmacienne et également entraîneur international accrédité dans le même domaine, qui apprenait à sa fille les abécédaires de cette discipline avant de l’inscrire dans des compétitions de wilaya et d’autres nationales et puis se concentrer sur les championnats internationaux.

«ce couronnement n’a pas été facile pour moi, il est le résultat de la persévérance et de la détermination à réussir qui m’a possédé pendant de nombreuses années, et je me suis finalement retrouvée face à 1000 autres concurrents représentant de 30 pays, les plus forts dans ce domaine» déclara Soudjoud.

«J’ai obtenu cette année, lors de ma participation au Championnat du monde du calcul mental à distance le score complet avant la fin du temps imparti sous le regard impressionné des superviseurs» ajouta t’elle.

Confiante, la petite surdouée abonde “Je me suis beaucoup entraînée pour remporter ce titre et, franchement, je m’attendais à ce couronnement, d’autant plus que j’avais décroché en 2019 en Turquie, le premier prix du championnat de la Coupe du monde du calcul mental, auquel avaient pris part des concurrents de 19 pays.

Dans la même année, elle a été également vice-championne de la finale des Champions du monde à Taïwan, où elle a été désignée comme “la plus intelligente des participants”.

“Je suis la première enfant arabe à décrocher ce titre, et c’est grâce à mes parents qui n’ont ménagé aucun effort pour m’aider et me soutenir et également grâce à ma mémorisation du Coran et ses règles, dès mon plus jeune âge”, affirme Soudjoud.

Revenant sur son succès planétaire et le moment de sa consécration à Taïwan, Soudjoud émue déclare: “J’ai été submergée par un grand bonheur à la vue de l’emblème national flottait haut.  Je dédie ce sacre à tous les enfants de l’Algérie et j’appelle tous les responsables à s’intéresser aux enfants surdoués et à œuvrer à les accompagner”.

Pour l’avenir, Soudjoud ambitionne de participer dans des compétitions nationales et internationales de mémorisation du Coran et aspire décrocher des prix.

La jeune surdouée convoite également l’exploitation des technologies modernes dans des recherches dans le domaine médical au vu de sa passion pour l’intelligence artificielle.

Lire cet article  Alerte météo : vents violents et pluies sur plusieurs régions du pays

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS