A 72 heures du match face au Kenya : Belmadi tient ou presque son onze

0

Avant quelques jours de son entrée en lice en coupe d’Afrique des nations, certaines carences sont toujours notées au sein de la sélection nationale que le sélectionneur national devra régler d’ici à dimanche, date du premier match de ses poulains face au Kenya. Cependant, les Verts ont débarqué avant-hier soir au Caire avec quelques certitudes et la victoire contre le Mali est très bonne pour le moral. Il y a un léger mieux sur le plan résultat mais il reste encore des choses à parfaire, notamment dans le compartiment de la défense. Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, tient l’équipe avec laquelle il devrait débuter la compétition et le match face au Kenya, dimanche. Après le semi-échec face au Burundi, il a procédé à trois changements contre le Mali. Il a laissé sur le banc Riyad Mahrez pour titulariser Bennacer, alors que Farès a pris la place de Bensebaïni et Abeïd celle de Guedioura. Pour le reste, M’Bolhi dans les buts, Attal à droite ainsi que la charnière centrale ont formé la défense. Au milieu de terrain, Feghouli était associé à Bennacer et Abeïd dans la récupération, alors que Brahimi et Belaïli avaient un rôle d’animateurs pour l’attaquant de pointe Bounedjah. à un ou deux éléments près, il devrait reconduire le même onze face au Kenya pour le match inaugural de l’équipe nationale. Il faudrait tout de même corriger quelques carences défensives, puisque les Verts ne semblent pas trop rassurants derrière. D’ailleurs, lors des quatre dernières rencontres, la défense a encaissé quatre buts, soit une moyenne d’un but par match, dont trois lors des deux dernières rencontres face au Burundi et au Mali. Même M’Bolhi n’a pas été très rassurant, mais le coach ne songe pas vraiment à le remplacer.
Lors des deux matchs amicaux à Doha, le sélectionneur national, a utilisé 18 joueurs. Seulement cinq éléments ont pris part à l’intégralité des deux confrontations face au Burundi et au Mali. Il s’agit de M’Bolhi, Attal, Mandi, Benlamri et Feghouli, mais cela ne veut pas dire qu’ils ont assuré une place de titulaire, notamment dans la charnière centrale.
Belmadi ne semble pas vouloir prendre de risques avec Tahrat qui revient de blessure. Cela a offert plus de temps de jeu à Benlamri et Mandi, mais l’option d’opter pour trois défenseurs reste tout de même envisageable. Pour les joueurs qui n’ont pas été alignés, on citera les deux gardiens de but, Oukidja et Doukha, ainsi que les trois défenseurs Zeffane, Halliche et Tahrat. Pour les autres, ils ont tous été incorporés avec chacun son temps de jeu. Boudaoui, Slimani et Ounas ont eu le moins de temps de jeu avec un quart d’heure chacun.
H. S.

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here