Bernard Casoni : «Voilà pourquoi le MCA ne gagne plus des titres

0
Source :

 

L’entraîneur du MCA, Bernard Casoni, était dans tous ses états lors de la conférence de presse qu’il a animée la veille du match face au PAC. Il a tout simplement crié à la déstabilisation après le couac des siens ,pour leur première sortie officielle de la saison. «Ce que je qualifient de pseudo supporters ne nous ont pas ménagés dès le premier match de la saison. C’est de la pure déstabilisation et ce n’est certainement pas la meilleure attitude de nous aider à atteindre nos objectifs, dont le premier est d’avoir un projet de jeu qui puisse nous permettre à l’avenir de gagner des titres.

C’est à cause de tels agissements d’ailleurs que le Mouloudia n’a remporté aucun titre de champion depuis une dizaine d’années. Cela dit, moi je suis venu pour travailler à moyen et long terme. On doit au moins attendre six mois ou la fin de saison pour nous juger», a-t-il dit d’emblée.

Lire aussi  Une commission de la CAF est passée aux stades du 20-Août et Rouiba : La fin du calvaire des clubs algérois ?

Et d’ajouter : «Même si on a été accrochés par l’ASAM, j’estime qu’il y avait beaucoup de choses positives pour un premier match. Les deux points perdus, on peut les rattraper, mais ce que je demande, c’est de nous laisser travailler dans la sérénité et la tranquillité. Les joueurs ne sont pas tous au même niveau, et on travaille justement pour qu’ils le soient, alors de grâce laissez nous travailler en paix».
L’entraîneur français est allé également loin dans son analyse de la situation prévalant au Mouloudia et faisant de ce grand club un géant aux pieds d’agiles, vu qu’il ne parvient pas à collectionner les titres depuis plusieurs saisons, et ce en dépit des moyens colossaux mis à sa disposition par son actionnaire majoritaire Sonatrach. «Rien que pour la saison passée, il y a eu trois changements au niveau de la direction du club, alors qu’ils étaient aussi pas moins de quatre entraîneurs à défiler à la barre technique. C’est dire que la stabilité fait cruellement défaut au Mouloudia ne permettant pas à ce club de remporter des titres», a-t-il expliqué.
H. S.

 

Lire aussi  Coupe de la CAF : Le paradoxe paciste se poursuit

Source : lecourrier-dalgerie

Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici