CAN 2021 : ALGÉRIE 5 – ZAMBIE 0 les Fennecs tout feu, tout flamme

0

Les Verts semblent décidés à composter matinalement l’un des deux tickets menant à la prochaine CAN afin de bien préparer l’autre challenge qui est celui des éliminatoires de la coupe du monde qui eux seront un cran au dessus.

Pour son entrée en matière et après son sacre égyptien, l’EN s’est mon trée poussive durant une mi-temps, mi-figue – mi-raisin, avant que le corner de Belaili fera tilt par le biais d’un heading de Bensebaini (44‘), heureux de débloquer une situation stérile qui commençait à peser lourd sur les capacités des Fennecs. En seconde période, il a fallu attendre la 68’ pour voir les Verts sortir de leur léthargie pour doubler la mise encore une fois grâce à la gestuelle d’un Belaili tout feu, tout flamme. Ce dernier, se fera descendre en pleine surface de réparation, un pénalty somme toute logique, qui sera réussi par l’autre Oranais Bounedjah (68’) qui ne laissera aucune chance à Nsabata, le liftier du représentant de l’Afrique australe. Belaili confirmera toute son aura étalée durant ce match pour faire le break à la 75’ et ce, suite à une passe lumineuse de Attal, une lucarne qui vaudra son pesant d’or, les Zambiens après avoir combiné de très belles actions durant le premier half, laissèrent cette fois-ci les Fennecs prendre les manoeuvres à bon escient même si ces derniers n’ont point été étincelants. Le retour de Soudani fut gagnant et six minutes après son entrée, ce dernier se mettra en évidence en inscrivant un quatrième but (86’) qui sera lourd à digérer pour une équipe visiteuse qui pourtant à créé la surprise en battant les nôtres et ce, à plate couture en aller et retour (3 à 1 et 1 à 0) pour le compte des éliminatoires de la CM 2018, c’était il y a deux ans. Bounedjah clôturera ce feu d’artifice de buts en inscrivant par là même, son doublé (90’) montrant bel et bien que les hostilités sont lancées et par là même, montrer que l’EN ne veut point bivouaquer après son méritoire sacre égyptien. La deuxième joute aura lieu le 18 novembre prochain face au Bostwana sans la présence de Mahrez, libéré pour raisons familiales.

Lire aussi  CAF Awards 2019 : Djamel Belmadi meilleur entraîneur de l’année

A.Remas

 

Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici