Deux stages au menu du MC Oran : La crise administrative en voie de dénouement

0

Le MC Oran effectuera deux stages de préparation lors de l’intersaison actuelle en prévision de l’exercice 2019-2020, a-t-on appris mardi de de la direction du club.

Le premier regroupement débutera samedi prochain et pendant lequel l’équipe que dirige le nouvel entraineur, Si-Tahar Cherif El-Ouezzani, qui exerce en même temps les fonctions de directeur général de la société sportive par actions (SSPA) du club, séjournera à El Mouwahidine à Oran, a précisé la même source, ajoutant que le second, lui, devrait avoir lieu en Tunisie ou au Maroc. La formation-phare de la capitale de l’Ouest a éprouvé des difficultés énormes pour lancer ses préparatifs en vue de la saison prochaine, en raison des turbulences qu’elle a connues sur le plan administratif, causées par la démission du président de la SSPA, Ahmed Belhadj et l’échec du Conseil d’administration d’élire un nouveau président. L’intervention du wali a conduit à la désignation de Cherif El-Ouezzani au poste de directeur général de la SSPA, tout en bénéficiant d’une carte blanche pour gérer les affaires techniques et administratives des «Hamraoua». Cependant, le nouveau patron du Mouloudia fait face à d’énormes obstacles à différents niveaux, non sans qu’il n’y impute la responsabilité aux membres du Conseil d’administration, étayant ses propos par le retard accusé par ces membres dans sa confirmation dans ses nouvelles fonctions. Cette situation a d’ailleurs poussé l’ancien international algérien à s’en plaindre auprès du wali d’Oran qui a ordonné, lundi, aux trois principaux actionnaires de la SSPA (Belhadj, Djebbari et Mahiaoui) d’y remédier dans les meilleurs délais. Le nouveau DG et coach du MCO a été également rassuré à nouveau par le chef de l’exécutif de la wilaya quant à sa disponibilité de l’aider dans sa mission en lui réunissant toutes les conditions de réussite, indique-t-on de même source. Des assurances ayant du reste permis à Cherif El-Ouezzani de passer à la vitesse supérieure en matière de recrutement en parvenant, jusque-là, à engager pas moins de six nouveaux éléments. Côté départs, au moins six éléments de l’effectif de la saison passée ne devraient pas faire partie du groupe qui défendra les couleurs du MCO la saison prochaine. Il s’agit de Helaïmia et Toumi, partis en Belgique et à la JS Saoura respectivement dans des transferts libres, ainsi que Boudebouda, Aouedj, Mohamedi et Gharbi. Les trois premiers nommés seront invités prochainement à résilier leurs contrats, alors que le dernier ne sera pas prolongé, souligne-t-on encore.

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here