Hani Abou Rida, président de la Fédération égyptienne encense : «L’Algérie a démontré un gros potentiel»

0

Le président de la Fédération égyptienne de football (EFA), Hani Abou Rida, a loué mardi les qualités de la sélection algérienne, qualifiée en 1/8es de finale de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 en Egypte après avoir aligné trois victoires en autant de matchs au premier tour. «L’Algérie est la seule équipe de la compétition qui détient une équipe type sur le banc des remplaçants. Elle a démontré un gros potentiel depuis le début du tournoi», a affirmé le président de l’EFA, également premier responsable du Comité local d’organisation de cette 32e édition (COL). Qualifiée avant la dernière journée de la phase de poules, l’équipe nationale s’est présentée face à la Tanzanie (3-0) avec un Onze largement remanié, composé de neuf nouveaux joueurs incorporés par le sélectionneur national Djamel Belmadi. Hani Abou Rida s’exprimait au cours d’une rencontre avec la presse tenue au Caire. C’était l’occasion pour le dirigeant égyptien de faire le point sur le plan organisationnel. «Le comité d’organisation a fourni de grands efforts durant les quatre derniers mois pour permettre à notre pays d’abriter le tournoi dans les meilleures conditions. La Russie s’est préparée pour le Mondial-2018 en huit ans. Je pense que l’organisation d’une CAN n’a rien à envier à celle d’une Coupe du monde», a-t-il affirmé. Tout en annonçant la disponibilité de l’Egypte à abriter à court terme la Supercoupe d’Europe des clubs, Hani Abou Rida a indiqué que son pays était prêt à organiser la CAN-2019 des U-23 (8-22 novembre) qualificative aux JO-2020 de Tokyo. Il s’est réjoui, par ailleurs, du retour du public en masse dans les stades égyptiens, notamment durant les matchs des «Pharaons», après des années de limitation du nombre de supporters autorisés à assister aux rencontres pour des raisons d’ordre sécuritaire. «C’est important de voir nos familles revenir dans les stades. Dans un passé récent, les rencontres se jouaient à huis clos. Avec le nouveau système de vente de billets, les choses vont revenir à la normale au fil du temps». Enfin, Abou Rida s’est dit disposé à assister le Cameroun, pays hôte de la 33e édition en 2021, en matière d’organisation. «Nous sommes prêts à aider n’importe quel pays africain désigné pour abriter la CAN, à l’instar du Cameroun et de la Côte d’Ivoire (2023). L’Egypte est capable d’abriter n’importe quelle compétition, ce qui devrait nous permettre de postuler à l’organisation du Mondial-2030. Nous devons d’abord trouver des solutions dans le domaine de l’hébergement pour pouvoir accueillir les 48 nations et leurs supporters dans les meilleures conditions».

Lire aussi  Elle revient par la lucarne… du pays qui l’a le mieux combattue au monde : Et si la violence ?

Source : lecourrier-dalgerie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici