Hervé Renard : Le match contre la Namibie «a été très difficile… Nous avons réalisé le plus important»

0
Source :

Le premier match des Lions de l’Atlas en  Coupe d’Afrique des Nations, disputé dimanche au Caire et remporté aux  dépens de la Namibie (1-0), a été «très difficile (…), mais nous avons  réalisé le plus important», a affirmé le sélectionneur du Maroc, Hervé  Renard.

La combativité des joueurs namibiens, qui ont des qualités dignes de  respect, a surpris les Lions de l’Atlas, a analysé le technicien national  en conférence d’après-match. La première rencontre de toute compétition est généralement difficile mais  l’essentiel est d’empocher les trois points de la victoire, s’est-il  réjoui. «Le retranchement en défense de l’adversaire ainsi que le bon niveau de  ses joueurs ont compliqué notre tâche mais nous avons pu marquer et c’est  ça l’important», a poursuivi Hervé Renard, soulignant que «le but contre  son camp fait partie du jeu et c’est ce qui était arrivé avec le Maroc lors  du Mondial russe». Selon lui, la température a eu aussi un impact négatif sur la condition  physique des joueurs. Hervé Renard a déploré qu’on n’a pas accordé aux  joueurs une pause hydratation, comme c’était le cas hier (samedi) lors du  duel Ouganda-RDC. La Confédération africaine de football a décidé que les rencontres lors de  la CAN-2019 en Egypte seront interrompues aux 30è et 75è minutes de jeu  afin de permettre aux arbitres et aux joueurs de s’hydrater. Sur la prestation des Lions de l’Atlas, le sélectionneur national les a  remerciés pour leur pugnacité, notamment Boufal qui a apporté de la  fraîcheur à l’équipe nationale avec ses débordements. En Coupe d’Afrique des Nations, il est nécessaire de disposer  d’alternatives fortes et multiples et «nous avons opéré beaucoup de  changements en raison de la fatigue et de la température élevée». L’entrée en jeu de Boutaieb, Boufal et Ahmadi a donné un nouveau souffle  au groupe, a fait observer l’entraîneur des Lions de l’Atlas.

 

Lire aussi  UEFA | l’équipe type de l’année 2019 :Mahrez le grand absent

Source : ouestribune-dz

Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici